Commission Antifascisme

Hanau, l’extrême-droite, la haine et la mort

Dans la même logique que les attentats djihadistes, ceux de l’extrême-droite néonazie cherchent à diviser et à communautariser la société allemande, pour installer la suspicion entre les différentes cultures. Mais ils peuvent également provoquer la réaction inverse : une solidarité antiraciste contre la barbarie.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut