Communiqué UCL

Arrestation brutale à Nantes : halte à la répression !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Ce samedi 7 décembre à Nantes, de nouveau le choix de la répression a été fait. Face à la répression croissante des militant·es syndicaux et politiques, notre solidarité doit rester sans faille.

Ce samedi 7 décembre à Nantes, de nouveau le choix de la répression a été fait. En début d’après midi alors qu’un cortège féministe s’apprêtait à retrouver le reste de la manifestation, une femme a été interpellée brutalement.

Quelques dizaines de manifestant·es se sont indigné·es face à cette interpellation gratuite et ont réclamé la libération de la camarade, sans aucune violence.

Les forces de l’ordre ont alors chargé et matraqué notre groupe blessant 2 militant·es à la tête et interpellant un de nos camarades. Ce dernier est actuellement toujours en garde à vue.

Nous réclamons sa libération immédiate et sans poursuite !

Face à la répression croissante des militant·es syndicaux et politiques, notre solidarité doit rester sans faille. Un rassemblement devant le commissariat de Nantes est en cours à l’appel de l’Union syndicale solidaires 44.

Union communiste libertaire, samedi 7 décembre 2019

Nantes, décembre 2018
cc A l’œil de verre photographe
 
☰ Accès rapide
Retour en haut