Témoignage

Des flics devant, des agresseurs dans le dos : la manif parisienne du 5 décembre telle que vécue dans le cortège syndical

Lors de la manifestation du 5 décembre 2020 à Paris, le cortège syndical a affronté des violences policières hélas habituelles. Mais, pour la première fois, il a également dû subir l’assaut d’un groupe de manifestant·es. Agressions verbales, agressions physiques, saccage de matériel, incendie d’une barricade coupant le cortège en deux et facilitant l’attaque policière… Récit complet.

Chaque année, début décembre, les organisations des privé·es d’emploi et précaires (CGT-Chômeurs rebelles, Agir contre le chômage, Apeis, MNCP) et plusieurs syndicats de salarié·es (dont ceux de la CGT, de Solidaires et de la FSU) organisent à Paris une manifestation contre le chômage et la précarité. Celle du samedi 5 décembre 2020 s’inscrivait dans le cadre d’une convergences des luttes à la fois contre la nouvelle « réforme » de l’assurance chômage et (...) Suite »

Appel unitaire

Manifestation nationale pour interdire les licenciements et les suppressions d’emplois le 23 janvier à Paris !

Le samedi 23 janvier, à l’initiative des salarié-es mobilisé-es de TUI, et à l’appel de très nombreuses structures syndicales, de coordinations et collectifs mais aussi d’organisations politiques dont l’UCL, une manifestation nationale pour interdire les licenciements et les suppressions d’emploi aura lieu à Paris, 14h, Assemblée nationale.

L’Union communiste libertaire (UCL) est signataire de l’appel à la Manifestation nationale pour interdire les licenciements et les suppressions d’emploi du 23 janvier à Paris reproduit plus bas. Cet appel, impulsé par les salarié-es de TUI et leur syndicat CGT, est désormais rallié par de nombreuses structures syndicales. Pour l’UCL, la nécessité d’une riposte d’ampleur tout autant que fortement ancrée sur les lieux de travail est primordiale face à la (...) Suite »

Face à l’accélération des contaminations le gouvernement continue à faire l’autruche

Ce jeudi 14 janvier le premier ministre nous a refait son numéro d’auto-satisfaction. Alors que la situation empire, Castex se félicite de la stratégie adoptée ces dernières semaines d’un couvre-feu à 18h. Cette mesure est donc étendue à l’ensemble du territoire métropolitain. La France se shadokise, à part aller trimer au taf’ et consommer quand même un peu, même le dimanche, rien n’existe désormais. Alors qu’on court vers des jours encore plus difficiles, le gouvernement prend la pire décision pour la population mais celle qui est la plus conforme aux intérêts du Capital. Que nous propose le gouvernement ? Aller bosser… pour celles et ceux qui peuvent encore aller travailler. Étudiant·es, privé·es d’emploi, retraité·es, personnes fragiles et/ou isolé·es n’ont qu’à attendre des jours meilleurs avec les miettes qu’on leur octroie généreusement et espérer que des vaccins efficaces arriveront à temps. Et si la vaccination est la bonne solution, aujourd’hui nombreuses sont celles et ceux qui doutent, doutes qui ne ne seront certainement pas balayés par les errements de ce gouvernement qui nous avait affirmé il y a quelques mois que les masques étaient inutiles…

Les annonces s’enchaînent sans soucis de vraisemblance. Blanquer continue de nier l’évidence des contaminations en milieu scolaire et accumule les annonces farfelues. Les tests en milieu scolaire ? Les capacités de dépistage seront fortement renforcées nous dit-on, avec pour objectif de réaliser 300.000 tests par semaine dans les écoles. Sachant que depuis novembre seulement 100.000 ont été réalisés (alors qu’un million de tests étaient stockés au (...) Suite »

Communiqué UCL

Massacre de Bounti : l’armée française doit quitter le Mali

Faudra-t-il cinq semaines, cinq mois ou cinq ans pour connaître la vérité sur le massacre du village de Bounti ? Une chose est certaine : l’attaque a été perpétrée soit par l’armée malienne, soit par l’armée française qui l’encadre de facto. Cette dernière est donc directement responsable, ou au moins complice de ce massacre de civils. Une preuve supplémentaire de l’impasse que constitue cette « guerre au terrorisme » sur une base impérialiste.

Rappel des faits : Le dimanche 3 janvier entre 14h30 et 15h, les abords du village de Bounti, dans la région de Mopti, ont été frappés à trois reprises, tuant 19 hommes réunis pour un mariage. Les témoignages évoquent une attaque par un hélicoptère de combat. Le 6 janvier, l’armée française a concédé un bombardement le même jour, à la même heure, à 1 kilomètre de Bounti, mais par un avion de chasse, sur un groupe présumé djihadiste. Le 7 janvier, le ministère (...) Suite »

Communiqué international

IVG : C’est la lutte des opprimées qui a permis la loi !

L’avortement a enfin été légalisé en Argentine, après des années de luttes acharnées qui ont fait du mouvement féministe argentin un des moteurs de la lutte contre le patriarcat au niveau mondial.

Nous reproduisons ici le communiqué de nos camarades de Rosario (Federacion Anarquista de Rosario - FAR), de Cordoba (Organizacion Anarquista de Cordoba - OAC) et de Tucuman (Organizacion Anarquista de Tucuman - OAT) qui a aussi été publié, entre autres, sur le Anarkismo.net

La marée verte qui n’a cessé de croître depuis des années en Argentine et en Amérique latine a pu célébrer hier l’approbation de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse. C’est une revendication essentielle pour toutes les femmes et les personnes susceptibles d’enfanter au sein de notre classe, parce que ce sont les plus pauvres parmi nous qui avortent dans les pires conditions de clandestinité, et qui risquent ainsi de graves problèmes de (...) Suite »

Syndicalisme, Politique

Santé : Le bluff honteux des 183 euros « pour tout le monde »

Il y a tant d’exclu·es de l’augmentation de salaire promise par le « Ségur de la santé » que les fédérations signataires de l’accord – FO, CFDT et Unsa – s’en mordent les doigts. Les autres continuent le combat !

La deuxième vague de Covid-19 n’a pas laissé de répit aux travailleuses et travailleurs de la santé, pour lesquels il n’y a pas eu de « trêve des confiseurs »… Mais la contestation, elle non plus, ne connaît pas de répit. On a manifesté le 3 décembre en Île-de-France, puis une journée d’action nationale a eu lieu le 15 décembre. Au cœur du mécontentement : les pauvres 183 euros d’augmentation de salaire concédés au terme du « Ségur de la santé ». Pour mémoire, (...) Suite »

Dossier spécial Paris 1871

L’espoir meurtri de la Commune de Paris

Avec ce dossier spécial d’Alternative libertaire, à l’occasion des 150 ans de l’événement, il s’agit de le redécouvrir dans sa singularité, sans l’affubler d’oripeaux anachroniques.

suite

Communiqué fédéral

Coup de force de l’extrême-droite aux États-Unis

Alors que le congrès étasunien s’apprêtait à valider l’élection de Joe Biden, la manifestation des supporter·ices de Donald Trump a envahi le Capitole. Devant le bâtiment au cœur du pouvoir parlementaire étasunien, les milicien·nes ont détruit le matériel de l’Associated Press en appelant ouvertement à la guerre civile tandis qu’à l’intérieur, couverts de symboles néo-nazis, confédérés et antisémites, ces personnes se prenaient en photos avec des flics, complices de les avoir laissé envahir la place, et menaçaient d’un coup d’État. Du matériel explosif a été découvert sur les lieux.

suite

Autonomie : désolidariser les revenus du ménage pour le paiement de l’AAH !

Le 13 février 2020, l’Assemblée Nationale a adopté une proposition de loi (un texte soumis par des parlementaires et non par le gouvernement) qui désolidarise les revenus du conjoint-e, pacsé-e ou du concubin-e pour le paiement de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). Cette information, passée relativement inaperçue hors des milieux associatifs et militants du handicap qui exigent cette mesure depuis des années, est pourtant très importante. À l’heure actuelle, l’AAH, une allocation déjà difficile à obtenir en raison des nombreux justificatifs à apporter, est versée aux adultes en situation de handicap sous conditions de ressources [1] : une personne seule et sans enfants peut toucher au maximum 902,70 € par mois si ses revenus ne dépassent pas ce plafond. Si elle se met à toucher davantage, son allocation diminuera progressivement (avec un délai de 6 mois pour l’adaptation).

suite

International

Vérité et justice pour Fidan, Sakîne et Leyla, le 9 janvier à Paris

Soyons nombreux samedi 9 janvier 2021 à Paris pour exiger du gouvernement français qu’il fasse toute la lumière sur le triple assassinat des militantes kurdes Fidan Doğan, Sakîne Cansiz et Leyla Saylemez. Comme chaque année, rejoignez le pôle rouge et noir dans la manifestation.

suite

Communiqué UCL

Des luttes pour que l’année soit belle !

L’année 2020 se clôture. Elle s’était ouverte sur une belle lutte, la grève contre la réforme des retraites. Elle se referme sur des luttes, éparses, certes, mais bien existantes, dans un contexte difficile. Il faudra redoubler d’effort pour que les exploité·es retrouvent le chemin de la grève, de la rue, du combat, de l’émancipation collective.

suite

Communiqué fédéral

Misère d’une chronique (quand Jean-Yves Camus veut s’en prendre à l’UCL)

Dans une chronique du 16 décembre pour Charlie Hebdo, le politologue Jean-Yves Camus a attaqué publiquement l’Union communiste libertaire (UCL) en l’assimilant à ce qu’il nomme « le black bloc », et à ce sujet il dit à peu près « tout et n’importe quoi ». Droit de réponse de l’UCL.

suite

AL spécial de janvier est en kiosque !

Dossier spécial 150 ans de la Commune de Paris ; Loi de sécurité globale ; terrorisme et extrême droite ; contre l’islamophobie ; sexisme dans l’industrie du jeu vidéo ; inceste ; endométriose ; grève à la clinique du Parc ; ArcelorMittal ; Réseau libertaire international ; Pérou ; Palestine ; saisonniers agricoles ; guerre des bassines dans le Poitou ; ZAD du Carnet ; censure sur Facebook

suite

AL de décembre est en ligne !

Islamo-gauchisme, Hôpital public, Projet de loi Sécurité globale, Protocole sanitaire, Pédagogie libertaire, instruction en famille, Antipatriarcat, Élections américaines, CGT-Constellium, Auchan, islamophobie, communistes libertaires allemands, Arménie,-Azerbaïdjan, Antipatriarcat, Black Panthers, culture

suite

n°310 (novembre 2020)

Loi sur le séparatisme ; Covid-19 ; Education : La bataille des mille postes ; antisémitisme et négrophobie à la RATP ; droit effectif à l’IVG ; violences sexistes dans l’éducation ; planification ; Vincenzo Vecchi ; répression contre les « quatre de Melle » ; capitalisme et Gafam ; Nouveau schéma du maintien de l’ordre ; Kanaky ; guerre française au Sahel ; Ecologie et cause animale ; Histoire ; Culture ; critique de Thomas Piketty ; mémoires antifranquistes ; Rojava ; marche historique des sans papiers

suite

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut