Analyse : Luttes trans et antifascisme, un duo indissociable

Partout dans le monde, l’extrême droite s’illustre par des attaques régulières contre les droits LGBTI et vise explicitement les personnes trans à tous les niveaux. En France, le backlash anti-trans est vigoureux, promu par l’État, et suit la fascisation de l’Occident. Il est impératif de penser un antifascisme solidaire et inclusif et d’œuvrer à une perspective antifasciste dans les luttes LGBTI.

En France, la transphobie d’État a fait du chemin et le gouvernement se fait le promoteur de cette idéologie mortifère. Lors du dernier remaniement, Aurore Bergé (qui avait déjà invité à l’Élysée, durant l’été 2022, Dora Moutot et Marguerite Stern, des personnalités publiques connues pour leurs positions anti-trans) a été nommée au ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes de la Lutte contre les discriminations. Si l’État et la gauche (...) Suite »

Communiqué UCL

Mayotte : feu au colonialisme français

Nouvelle étape dans la convergence Macronie-RN : pour « lutter contre l’immigration », le gouvernement veut réviser la Constitution pour supprimer le droit du sol à Mayotte. C’est une brèche évidente pour casser ce droit sur l’ensemble du territoire français. C’est aussi un énième rappel de la zone non-droits que représente Mayotte pour l’Etat français, après l’opération Wuambushu d’avril 2023 qui prévoyait 24 000 expulsions sur deux mois, dans un climat de fureur xénophobe et de violences policières.

La situation à Mayotte est dramatique, 77% des habitant.es vivent sous le seuil de pauvreté et le taux de chômage atteint les 30 %. L’archipel connaît depuis plusieurs mois une crise de l’eau sans précédent [2]. La situation de l’éducation [3] et du système de santé [4] est critique. Mais gestion coloniale oblige : le problème, ce sera l’immigration. Mayotte française, l’histoire d’une magouille coloniale Les sans-papiers et « l’immigration massive » dont (...) Suite »

International

Grèce : Nous n’avons pas peur des ruines

Dimanche 14 janvier, le Groupe UCL Savoies accueillait Yannis Youlountas pour la présentation en avant-première et militante, de son nouveau film, Nous n’avons pas peur des ruines. L’occasion de revenir sur les luttes des habitantes du quartier d’Exarcheia à Athènes, contre la droite dure de Mitsotakis qui, arrivée au pouvoir en Grèce en 2019 promettait d’en finir avec le quartiers des « antiautoritaires ». Yannis Youlountas filme la lutte, ses actrices et acteurs, toujours rebelles et solidaires.

Dimanche 14 janvier nous accueillions, avec le collectif Attac de Savoie, Yannis et Maud Youlountas pour une journée placée sous le signe de la lutte et de la solidarité. Le groupe UCL Savoies, accompagné de camarades libertaires, syndicalistes révolutionnaires et anarcho-syndicalistes, s’est installé dès 10 heures à la salle Jean Renoir à Chambéry pour cuisiner collectivement et en musique une soupe populaire avec des légumes récupérés la veille au (...) Suite »

Histoire

Février 1934 : De la tentative réactionnaire de coup d’État au sursaut antifasciste

Le 6 février 1934, en pleine crise économique et politique, les ligues d’extrême droite, profitant de la grogne sociale et d’un antiparlementarisme diffus, organisent une manifestation le jour où l’Assemblée nationale doit voter sa confiance en le nouveau gouvernement conduit par Édouard Daladier. En janvier, l’affaire Stavisky, scandale politico-financier auquel sont mêlés plusieurs parlementaires, fut l’occasion d’un regain de xénophobie et d’antisémitisme sous couvert d’antiparlementarisme. Le limogeage le 3 février du préfet Chiappe, proche de l’extrême droite, fut l’étincelle qu’attendaient les ligues pour entrer en action.

« Le Jour où la République a vacillé [7] » : que s’est-il passé le soir du 6 février 1934 ? Comment qualifier ces événements : tentative fasciste de coup d’État, coup de force réactionnaire contre le pouvoir de gauche ou expression confuse d’une exaspération sociale ? Le 6 février 1934, c’est un peu tout ça à la fois. C’est aussi le début d’un sursaut des forces de gauche qui, divisées depuis 1921, vont converger sur le plan syndical et politique pour aboutir à la (...) Suite »

Politique

Répression : Procès du « 8 décembre », toutes et tous terroristes ?

En octobre dernier se tenait le procès des « inculpées du 8 décembre » sous le chef d’accusation d’association de malfaiteur terroriste. Il s’agit du premier procès pour terrorisme visant la gauche depuis 2012. Les vides du dossier ont abouti à des condamnations basées davantage sur les idées des prévenues que sur leurs actes, posant la question : toute critique radicale de l’État et de la police est-elle terroriste aux yeux des juges ?

À l’aube du 8 décembre 2020, la DGSI et le RAID arrêtent neuf personnes à Rennes, Toulouse, Vitry-sur-Seine et Cubjac. Sur le coup celles et ceux que l’on finira par désigner comme les inculpé·es du 8 décembre ne comprennent pas ce qui leur tombe dessus, réveillé·es en pleine nuit par la police antiterroriste qui défonce leurs portes et les braque avec des fusils d’assaut. À l’issue des gardes à vue, sept personnes sont mises en examen pour « association de (...) Suite »

Communiqué UCL

Lois racistes : la mobilisation populaire est notre rempart, pas la Constitution

Ce 25 janvier, le Conseil constitutionnel a censuré 32 des 86 mesures de la loi Darmanin-RN. Tant mieux. Mais il serait extrêmement dangereux de croire qu’un tel « bouclier juridique » peut contenir durablement la furie nationaliste montante. La mobilisation populaire est notre rempart, pas la Constitution.

Tout ceci n’est que manœuvre politique. Il faut se rappeler que le président lui même, dépassé par sa droite, avait saisi en dernier recours le Conseil constitutionnel, afin de se dédouaner d’avoir passé une des pires lois depuis des décennies en terme de répression et de racisme. Le Conseil constitutionnel a donc joué le rôle de garde-fou en retirant le pire de la loi, mais rien n’est terminé. Les motifs de censure par le Conseil reposent sur la forme (...) Suite »

Communiqué UCL

Des solutions radicales pour le monde agricole

Depuis janvier, le monde agricole est en ébullition. La faute au productivisme, qui a créé un modèle terriblement fragile : solitude, endettement, surconsommation de carburants, d’engrais et de pesticides toujours plus chers… Comme l’épuisement des ressources et le dérèglement climatique font grimper les tarifs, le système craque. Il est temps d’en imaginer un autre.

suite

Ecologie

Face à l’urgence écologique : Pas de COP28, sortons du capitalisme

Du 30 novembre au 12 décembre 2023 s’est tenue la 28e Conférence des Parties (COP28) à Dubaï. Deux semaines de discussions qui, sans surprise, n’ont été ni engageantes, ni concluantes pour apporter des solutions concrètes au dérèglement climatique causé par les activités industrielles. Pour lutter contre le réchauffement de la planète, la seule solution possible c’est de sortir du capitalisme.

suite

Politique

Racisme d’État : Restons mobilisé.es contre la loi Darmanin-Le Pen

Après des mois d’un interminable feuilleton dégueulasse dans lequel la droite et l’extrême droite ont joué la surenchère raciste et sécuritaire le vote est enfin advenu. La loi Darmanin-Le Pen a été votée. Les macronistes minoritaires ont cédé sur tous les points : « droit du sol », « préférence nationale », liens entre délinquance et immigration..., tous les marqueurs xénophobes de l’extrême droite sont là, inscrits dans la loi. Sans attendre d’hypothétiques aménagements du Conseil constitutionnel il est urgent de mobiliser notre camp social contre cette loi raciste.

suite

Antipatriarcat

Alice Vaude (OST) : « L’anticapitalisme est nécessaire aux luttes trans »

L’Organisation de solidarité trans (OST) est une organisation nationale associative trans qui allie autosupport et luttes revendicatives. Une de leur deux secrétaires nationales, Alice ­Vaude, a accordé une interview à Alternative libertaire.

suite

Communiqué UCL

Gabriel Attal, un Premier ministre sous influence de l’extrême droite

Sa nomination restera un non-évènement, et la ligne politique, la même : à droite toute, que ce soit sur le plan économique, social ou sociétal. Les quelques mois passés au ministère de l’Éducation nationale ont mis en lumière que le « bon élève de la macronie » a d’abord cherché à s’aligner, à l’image de la loi Darmanin, sur le programme du Rassemblement national.

suite

Plein feux

Travail forcé pour les bénéficiaires du RSA

Quinze heures d’activité minimum par semaine pour les bénéficiaires du RSA, leurs conjoints et probablement bientôt n’importe quel inscrite à Pôle emploi : la généralisation du travail forcé !

suite

N°334 (janvier 2023)

Réforme des retraites, mise en concurrence des salarié.es, défense des précaires à Fougères, Bastien Vives, festival d’Angoulême, constitutionnalisation de l’IVG, traitements hormonaux de substitution, Twitter et Mastodon, France Insoumise, sécurité sociale, structuration de la FAPT-CGT, aides à domiciles, bassines de Saintes-Solines, théorie de l’effondrement, islamophobie dans les années 20-30, Rojava, libertaires à Fougères, antisémitisme et complotisme, sortir du consumérisme, Séverine l’insurgée, écologie

suite

N°335 (février 2023)

Femmes contre la réforme des retraites, vœux révolutionnaires, répression des kurdes, fascisme au Brésil, attentat centre Kurde, contraception testiculaire, mutilations génitales, transition et état civil, publier en licence libre, grève victorieuse dans le nettoyage, congrès CGT, organisation fédérale de la CGT, sans-papiers à la poste, extrême droite au Puy en Velay, lutte contre l’extrême droite dans le var, Sébastien Faure, port du Havre, élevage de saumon en Gironde, sobriété énergétique, expo sur la commune, essai sur Black Lives Matter, livres pour enfants, manifs du 19 janvier

suite

N°336 (mars 2023)

Retraites, mégabassines, 8 mars, retraites par capitalisation, écologie anticapitaliste, reconversion d’usine, festival d’Angoulême, l’homophobie tue, accès aux soins et transitions de genre, extrême droite, 8 mars dans la mobilisation, immigration, Pinar Selek, occupation de centrale hydroélectrique, mobilisations en Ardèche, congrès CGT, clinique privée en grève, renouveau de la résistance palestinienne, représentation politique des kurdes, art dégénéré, Dada

suite

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut