Isabelle Banny : le Longwy ouvrier est en deuil

Version imprimable de cet article Version imprimable


Nous avons appris, au soir du 1er mai, le décès à 47 ans d’Isabelle Banny, ancienne secrétaire générale de l’union locale CGT de Longwy.

Militante courageuse et intègre, elle faisait de l’action directe des salarié-e-s la colonne vertébrale de l’action syndicale. En cela, elle était pour nous une des figures marquantes de « l’autre CGT », celle de la base combattante, bien différente de sa direction confédérale.

Les militantes et les militants d’Alternative libertaire l’avaient rencontré une première fois en 2001, à l’occasion du mouvement de lutte contre les licenciements chez Lu-Danone, Marks & Spencer, Air Liberté... Isabelle flirtait ouvertement avec l’anarcho-syndicalisme, et on peut dire qu’avec elle, le courant était bien passé.

Quelque temps plus tard, elle soutenait de toutes ses forces la lutte des salarié-e-s de Daewoo-Orion, en butte à une coalition patronale et étatique impitoyable. Elle avait donné une interview à ce sujet dans Alternative libertaire. Alors que la confédération CGT ne prenait aucune initiative, elle avait été une des chevilles ouvrières de la convergence des entreprises en lutte contre les licenciements le 21 mars 2003 à Paris, et avait été interpeller Bernard Thibault à ce sujet dans la rue.

Manifestation du 21 mars 2003
Isabelle Banny (UL-CGT de Longwy) et Marc Taillefer (ACT Manufacturing Angers) interpellent le secrétaire général de la CGT sur l’inaction confédérale face aux licenciements.

Le 21 mars 2003, Isabelle Banny (UL-CGT de Longwy) et Marc Taillefer (ACT Manufacturing Angers) interpellent le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, sur l’inaction confédérale face aux licenciements. © AL Paris-Sud

Nous l’avions perdue de vue depuis quelques années, mais nous sommes persuadés qu’elle était restée la militante qu’elle était : joviale avec les camarades, intraitable avec les puissants. Le 1er mai à Longwy, les manifestantes et les manifestants ont observé une minute de silence en sa mémoire. Alternative libertaire s’associe à la douleur de sa famille, de ses amis et des syndicalistes de Longwy.

Alternative libertaire, le 2 mai 2011

 
☰ Accès rapide
Retour en haut