Les luttes redémarrent dans la restauration rapide

Version imprimable de cet article Version imprimable


Victoire à Pizza Hut

Les salarié(e)s du Pizza Hut Bonne-Nouvelle à Paris viennent de remporter une victoire contre leur employeur, après tout de même vingt-neuf jours de grève et une série d’actions d’occupation. Ils ont obtenu satisfaction sur des revendications d’amélioration des conditions de travail (remboursement des taxis après minuit à hauteur de 15 euros, contre 11 euros auparavant, prime annuelle de chaussures de 30 euros, salle de repos et de douches, abandon de sanctions, paiement à près de 50 % des jours de grève…). Une victoire également contre la répression antisyndicale. Abdel Mabrouki (CGT) est reconnu par la direction comme délégué et des élections professionnelles doivent être organisées prochainement.

 

Nouvelle grève au McDo Strasbourg-Saint-Denis

Après la grève historique et victorieuse de l’année dernière (débutée le 24 octobre 2001 elle dura 115 jours), les salarié(e)s du McDo de Strasbourg-Saint-Denis sont repartis en grève le 11 mars dernier. Tino Fortunat, sous-directeur du restaurant et délégué syndical CGC se voit reprocher par le gérant d’avoir procédé à des embauches, pourtant nécessaires, et de s’opposer à sa politique de sabotage en effet, McDo France, n’a qu’une seule envie, faire fermer un restaurant ou les employés sont trop remuants. Les grévistes réclament l’arrêt de cette politique et de la procédure de licenciement contre Tino Fortunat, le respect des droits syndicaux ainsi qu’une augmentation des salaires de 10 % et des embauches supplémentaires.

Le comité de soutien aux grévistes formé lors de la précédente grève et qui a prouvé son efficacité reprend du service afin d’assurer la solidarité financière et de populariser la lutte.

Dans la restauration rapide comme partout ailleurs le patronat ne connaît qu’un seul langage, le rapport de force.

Guillaume Davranche (AL Paris-Sud)

Solidarité financière avec les grévistes de McDo : Envoyez vos chèques à l’UL CGT du IIe arrondissement, 11, rue Léopold Bellan, 75002 Paris. Mettre au dos des chèques la mention « solidarité McDo ».

 
☰ Accès rapide
Retour en haut