Actualités de l’UCL

« Patron, patrie, patriarcat, même racine, même combat » Marche contre les violences faites aux femmes

Version imprimable de cet article Version imprimable


Comme chaque année, l’Union Communiste Libertaire a participé, dans plusieurs villes, aux manifestations contre les violences faites aux femmes et aux minorités de genre. Avec le regret, cette année, qu’à Paris n’ait pu avoir lieu une convergence avec la Journée du souvenir trans (Tdor), du fait de l’unilatéralisme du collectif Nous Toutes.

Le tract de l’UCL rappelait l’origine de cette journée : « En 1981, des féministes colombiennes décident de faire du 25 novembre une journée internationale pour commémorer l’assassinat de trois femmes, les sœurs Mirabal, en 1960, en République dominicaine.

En cette rentrée 2021, les secteurs de travail féminisés ont relevé la tête et se sont particulièrement mobilisés : aides à domicile, AESH, sages-femmes, ouvrières du nettoyage (Jussieu), etc. De nombreuses travailleuses rejettent leurs conditions de travail et d’existence. Rendons visibles leurs luttes !

Signalons qu’à Paris, un groupe féminin d’extrême droite (Némésis) a tenté de s’infiltrer, entouré d’une quarantaine de fachos armés dont le seul objectif semblait être d’attaquer la Jeune Garde. Après quelques échanges de coups, ils ont dû battre en retraite sous les insultes de la foule.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut