Photo : Yann Derais, du rock à la résistance

Version imprimable de cet article Version imprimable


Les festival antifasciste pour les cinq ans de Barricata, fanzine du Rash (Red and anarchist SkinHeads), aura été l’occasion de découvrir une partie du travail du photographe Yann Derais.

« Du rock à la résistance », c’était le titre de son exposition, sise à l’espace Louise-Michel (Paris XXe) jusqu’au 27 juin. En fait de rock, il en fut relativement peu question, puisque l’essentiel des 25 clichés étaient dédiés à la Palestine, à l’Irlande du Nord et aux luttes sociales en France.

Rien d’étonnant à cela puisque l’événement illustrait une évolution dans le travail de Yann. Marqué à l’origine par la passion de la scène rock, son objectif se déplace de plus en plus souvent dans le champ politique, des luttes, de la solidarité internationale. Hormis ses photos d’Irlande du Nord, on se souviendra en particulier de son reportage en Palestine, et de l’interview de l’anticolonialiste israélien Michel Warshawski qu’il en rapporta pour Barricata.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, Yann Derais garde toujours un œil sur la suave ambiance des concerts punks - surtout lorsqu’ils soutiennent la cause - et on remarquera ses photos uniques du concert-surprise de Bérurier noir à la dernière fête du Combat syndicaliste. Le site web http://yannderais.propagande.org en donne un large aperçu.

G.D. (AL Paris-Sud)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut