Solidarité avec Jean-Claude Amara !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Vendredi 8 juin, la justice jugera Jean-Claude Amara, porte-parole de l’association Droits devant. Jean-Claude comparaîtra devant la 10e chambre du Tribunal de grande instance « pour violence volontaire à agent dans l’exercice de ses fonctions » lors de l’action d’occupation de l’ex-musée des colonies, future Cité de l’Immigration (Porte Dorée), menée par les collectifs de sans-papiers d’Auguste Perret le 13 avril 2006. La portée politique de ce procès n’échappera à personne.

Jean-Claude n’a commis aucune violence. La police met en avant ce mobile car elle a mal vécu le fait de se laisser déborder lors de cette action. Il s’agit en fait de criminaliser un militant dont l’engagement antiraciste et anticolonialiste, mais aussi les modes d’action (action directe) dérangent le pouvoir.

Alternative libertaire est solidaire de Jean-Claude Amara et de tou-te-s les militant-e-s actuellement poursuivi-e-s pour des raisons similaires. Ce procès démontre une fois de plus que ce pouvoir, qui prétend faire taire abusivement toute critique au motif qu’il se croit légitimé par le vote, ne connaît que la répression lorsqu’il s’agit de répondre à des accusations portées contre un racisme et un colonialisme qui puisent une partie de leurs racines dans la tradition républicaine. Cela constitue assurément un véritable signe de faiblesse.

Alternative libertaire, le 6 juin 2007

 
☰ Accès rapide
Retour en haut