Tours : « Sarkozy, on t’insulte ! »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le 18 février dernier, le ministre de l’Intérieur est venu en Touraine afin d’inaugurer les commissariats de Saint-Cyr puis de Tours, et soutenir dans la soirée les candidats UMP aux élections régionales lors d’un grand meeting.

500 manifestant(e)s l’attendaient juste devant l’entrée du Palais des Sports, les CRS et gendarmes mobiles les ont alors violemment repoussé(e)s pour laisser entrer les participant(e)s et « assurer » l’arrivée de Sarkozy. La violence physique et les provocations verbales, montrent bien l’intention du pouvoir de casser physiquement toute contestation.

Le nombre de manifestant(e)s et l’obligation faite à Sarkozy d’utiliser la force pour que se tienne le meeting de l’UMP, sont une réussite politique et médiatique, alors que les seules organisations à appeler étaient la LCR, le Collectif libertaire (dont Alternative libertaire fait partie) et la CNT. Cela démontre que dans la population la colère monte, ainsi que les inquiétudes face à la politique sécuritaire et antisociale. « Sarko partout, justice nulle part » et « Sarkozy, on t’insulte ! » furent très bien repris, en référence aux deux jeunes condamnés à un mois de prison ferme pour avoir insulté le ministre. Ainsi après le chahutage du « premier policier de France » à Rillieux puis à Paris et à Strasbourg, c’est un meeting de l’UMP perturbé par les manifestant(e)s qui a débuté avec plus d’une heure en retard.

AL Tours

 
☰ Accès rapide
Retour en haut