Communiqué de l’UCL

TousAntiTousAntiCovid




Samedi 28 et dimanche 29 novembre, le gouvernement français s’est permis d’envoyer un SMS à un grand nombre d’habitant·es du pays pour faire la promotion de son application TousAntiCovid.

Samedi 28 et dimanche 29 novembre, le gouvernement français s’est
permis d’envoyer un SMS à un grand nombre d’habitant·es du pays pour
faire la promotion de son application TousAntiCovid.

L’Union communiste libertaire réaffirme son opposition ferme à
l’application de fichage StopCovid, quel que soit son nom du moment,
et invite chacune et chacun à refuser d’installer cette application,
quelles que soient les pressions extérieures. Pour produire des
attestations de déplacement, il suffit d’aller sur le site du
ministère de l’intérieur ou bien d’utiliser l’application libre
appelée Attestation de déplacement. Et pour freiner l’épidémie, le
gouvernement ferait mieux de donner plus de moyens aux services de
santé [1].

L’Union communiste libertaire s’interroge sur cette nouvelle pratique
du SMS de propagande politique : doit-on désormais s’attendre à
recevoir des SMS pour chaque projet gouvernemental bancal ? Va-t-on
recevoir un SMS pour nous expliquer que les violences policières
n’existent pas et que la loi sécurité globale est une bonne chose ?
Recevra-t-on en 2022 un message nous expliquant qu’il faut faire
barrage à Le Pen et que pour cela la seule solution est de « voter
utile » pour le président sortant ? Peut-on se désinscrire de ce « 
service », et si oui comment faire ?

Union communiste libertaire, 2 décembre 2020

 [2]

[1Non à StopCovid, oui à de vraies mesures sanitaires, Union
communiste libertaire, 28 avril 2020.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut