Tristan est convoqué en commission disciplinaire

Version imprimable de cet article Version imprimable


Notre camarade Tristan est convoqué le 28 novembre en commission disciplinaire. Les syndicalistes jaunes, qui n’ont toujours pas digérés le mouvement anti-CPE, s’acharnent contre lui.

Tristan a déjà subi trois plaintes, dont deux se sont soldées par des procès. Fin septembre, le verdict du deuxième procès a été rendu à Rennes. Tristan, ainsi que François, poursuivi pour les mêmes accusations, par le même prof, ont été reconnus coupables et condamnés tous les deux à 400 euros d’amende, 500 euros chacun pour les frais d’avocat du prof, et 1 euro symbolique. Ils ont fait appel.

C’est un même prof qui était à l’origine des deux procès. Celui-ci est élu SGEN CFDT au Conseil d’Administration et au Conseil Scientifique de la faculté de Rennes 2. Il s’est fait le porte-parole des anti-grèves durant le mouvement anti-CPE et avait même proposé de constituer une « milice » de profs pour défaire les piquets de grève. Le syndicat CFDT l’avait incité à porter plainte. Cet acharnement contre notre camarade sert donc d’exutoire pour celles et ceux qui ont été les ennemis politiques du mouvement : la présidence de la fac et les syndicats jaunes.

Mais les procès ne suffisent plus et lors du Conseil d’Administration d’octobre, la CFDT a exigé que des sanctions disciplinaires soit prises contre SUD Etudiant Rennes, syndicat auquel est affilié Tristan. Celui-ci a reçu peu après sa convocation en commission disciplinaire le 28 novembre pour insultes sur des professeurs. Tristan risque l’exclusion de la fac et l’interdiction de passer des examens.

La faculté de Rennes 2 a été particulièrement en pointe dans la lutte lors du mouvement anti-CPE. C’est pourquoi la solidarité contre ces pratiques revanchardes revêt une importance symbolique particulière. Nous avons obtenu le retrait du CPE par la lutte et dans l’unité, montrons que cette unité est encore d’actualité quand il s’agit de défendre des camarades poursuivis pour leur implication dans la lutte. Soyons nombreux le 28 pour soutenir Tristan !

Alternative Libertaire, le 08/11/06.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut