Communiqué de l’UCL

Métro, boulot, tombeau : le nouveau confinement

La situation sanitaire que nous vivons actuellement est dramatique. Pire qu’au printemps, des milliers de personnes mourront ou garderont des séquelles graves de leur infection au coronavirus, sans compter celles qui ne pourront pas être prises en charge pour d’autres pathologies. Cette crise sanitaire est doublée d’une crise sociale avec l’augmentation des licenciements. Comme si aucune leçon n’avait été tirée du précédent confinement, Macron annonce le 28 octobre un reconfinement qui n’en est pas un mais plutôt un couvre-feu de la vie sociale.

Afin de permettre aux capitalistes de continuer à s’enrichir, le confinement est désormais travaillé. D’un premier confinement, où de nombreuses activités économiques non-essentielles avaient été stoppées (mais pas toutes ! des patrons continuaient à faire venir les salarié·es pour fabriquer des voitures…), c’est désormais toutes les personnes essentielles à la santé du porte-feuilles des capitalistes qui doivent bosser. Ainsi, certain⋅es d’entre nous (...) Suite »

Communiqué de l’UCL

Nice : la spirale de la terreur ne brisera pas nos solidarités

Quinze jours à peine après l’horrible assassinat de Samuel Paty, un homme, se revendiquant là encore de l’intégrisme islamiste, a tué trois personnes à Nice le jeudi 29 octobre. L’UCL toute entière est révulsée par ces nouveaux meurtres et veut témoigner ici de ses condoléances aux familles des victimes et à leurs proches. Les assassins qui tuent ici comme Daech en Syrie sont parmi nos pires ennemis et l’ensemble des forces progressistes doit faire rempart à leurs agissements criminels.

Ce sont d’ailleurs bien nos camarades Kurdes et des volontaires internationaux qui luttent contre Daech. C’est bien le camp progressiste, ici qualifié d’islamo-gauchiste, qui lutte là-bas. Que fait l’État français pour les aider, lui qui assure vouloir lutter contre l’intégrisme ? La bataille passe par la lutte contre l’impérialisme de notre propre pays, par la lutte internationaliste avec nos camarades Kurdes, par la lutte antiraciste en France, par et (...) Suite »

Communiqué de l’UCL

Soutien aux luttes des femmes mexicaines : pas une de plus

Le Mexique a depuis de longues années et garde toujours aujourd’hui un taux de féminicides extrêmement élevé : on se rappelle que Ciudad Juarez a été le symbole des féminicides et disparitions de femmes (des centaines depuis 1993 dans cette seule ville, chiffre probablement sous estimé). Face à la violence omniprésente exercée contre elles, les femmes mexicaines n’en peuvent plus de l’impunité perpétuelle de leurs agresseurs.

La colère et la détermination sont encore montées d’un cran depuis le début de l’année 2020, après de nouveaux féminicides qui s’ajoutent à cette terrible liste. Les semaines passées, plusieurs collectifs féministes ont occupé les bureaux de la Commission nationale des droits de l’homme à Mexico, suivies par des actions similaires dans plusieurs autres villes. Les occupantes de Mexico, parmi lesquelles de nombreuses mères ou soeurs de victimes, ont annoncé (...) Suite »

Communiqué de l’UCL

Racisme et autoritarisme sont leurs seules réponses

Depuis l’horrible assassinat de Samuel Paty, enseignant de Conflans-Sainte-Honorine (78), les récupérations, les amalgames, le racisme se déchaînent. L’obscurantisme criminel qui a mené à ce meurtre doit trouver face à lui toutes les forces progressistes et ce racisme exacerbé est, au contraire, la pire réponse qui soit, en attisant la haine et la polarisation de la société. Le gouvernement et d’autres forces politiques ont sauté sur l’occasion, tels des charognards, pour faire avancer leur agenda. Nous ne les laisserons pas faire.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin propose de dissoudre le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Le CCIF est une association de défense juridique des musulmans, particulièrement utile puisque les actes islamophobes sont en augmentation. Dissoudre le CCIF, c’est d’une part empêcher les musulmans de se défendre face au racisme qu’ils subissent dans la société française (dégradation de lieux de cultes, insultes et agressions, incitations (...) Suite »

Communiqué de l’UCL

Conflans : face à l’horreur

C’est la stupeur et l’effroi qui nous frappent face à l’assassinat horrible de Samuel Paty, enseignant à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines.

L’UCL tient avant tout à exprimer ses condoléances à la famille de la victime, à ses proches, ses collègues et ses élèves.

Comment peut-on en arriver là ? Comment un crime aussi atroce peut-il être commis par une personne de 18 ans, évoquant les pires crimes commis par Daech ? Ces questions ne peuvent que tourmenter notre société. La victime enseignait l’histoire-géographie en collège et avait présenté des caricatures de Charlie hebdo dans le cadre d’un débat en classe sur la liberté d’expression. Cette liberté fondamentale, aucun meurtre, aucun attentat ne peut la remettre (...) Suite »

Communiqué de l’UCL

Macron ou le bon sens patronal

Lors de son allocution du 14 octobre, Emmanuel Macron a, comme a son habitude, été le porte-parole d’un patronat aux abois, inquiet pour ses profits. Prônant le « bon sens », il ne prend en réalité que les décisions qui nuiront le moins à la bonne marche de l’économie. Et le tout, au mépris de notre santé et de notre vie sociale. Nous avons mieux à proposer !

C’est annoncé ! Depuis plusieurs jours, l’équipe de comm’ de Macron avait fait le boulot pour faire passer dans les grands médias la pillule d’un couvre-feu. C’est ainsi que dans 9 métropoles (région parisienne, Lille, Rouen, Aix-Marseille, Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, Toulouse, Montpellier), un couvre-feu est instauré à 21h à partir de samedi. Le couvre-feu contre nos sociabilités La situation sanitaire en France est problématique. Le niveau de (...) Suite »

Des marches dans tout le pays

Sans-papiers : convergence sur Paris le 17 octobre

Plusieurs marches à travers toute la France convergeront à Paris le 17 octobre afin d’obtenir la régularisation de toutes et tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention administrative (CRA) et un logement pour toutes et tous. Des groupes rallieront la capitale via cinq parcours principaux, et agrégeront du monde en cours de route.

suite

Antifascisme

A Nancy : Mobilisation contre une librairie d’extrême droite

Le samedi 3 octobre 2020, Les Deux Cités, une librairie se prétendant “conservatrice et indépendante”, a ouvert ses portes à Nancy. Son orientation politique est ouvertement nationaliste, antiféministe, (...)

suite

Communiqué unitaire

Kanaky vers l’indépendance

A l’occasion du deuxième référendum organisé le 4 octobre 2020, le peuple Kanak a, une nouvelle fois, très largement confirmé sa volonté de mettre fin à la colonisation française et d’accéder à l’indépendance. Communiqué du collectif Solidarité Kanaky dont est membre l’UCL.

suite

Communiqué de l’UCL

Refusons la campagne islamophobe sur le « séparatisme »

Vendredi 2 octobre, Macron a présenté les grandes lignes du projet de loi à venir contre le « séparatisme » dont il est limpide qu’il s’agit d’une campagne islamophobe de grande envergure visant à stigmatiser encore davantage les personnes musulmanes ou assignées comme telles.

suite

Retour des insecticides néonicotinoïdes : le pouvoir aux ordres des multinationales

En juin 2020, à la suite de la convention pour le climat, le chef de l’État avait annoncé diminuer l’usage des pesticides de 50 % d’ici 2025 et atteindre 50 % d’exploitations en agroécologies en 2040.

suite

Écologie

Mexique : le « Train maya », arme de domination

À travers le monde, les mégaprojets sont légion. Sous couvert de développement territorial, énergétique, touristique, ils servent avant tout à enrichir des entrepreneurs avides de conquérir de nouveaux territoires à piller et à exploiter. Ils sont souvent la première interface permettant ensuite à d’autres projets économiques de s’implanter, comme par exemple l’industrie minière. Le Mexique n’est pas exclu de cette dynamique.

suite

AL d’octobre est en ligne !

Marche des solidarités, Rentrée antisociale, Contre les licenciements, 32h et droit de veto, Macron et la surenchère autoritaire, un féminisme de classe et autogestionnaire, Contrôle du corps des femmes, Aides à domicile, Hutchinson : coordonner les usines pour déjouer les licenciements, Femmes de chambre : l’hôtel Ibis Batignolles, Alexeï Soutouga, libertaire assassiné, l’Alt Right contamine l’Europe, relevons la tête avec Riseup, Biélorussie : les villes et les usines contre la dictature, Tour de France : le sport pour blanchir l’apartheid israélien, ZAD du Carnet, Biocoop, Culture

suite

n°308 (septembre 2020)

Épidémie de licenciements ; rentrée sociale ; lutte contre le chômage ; Eric Dupond-Moretti ; Gisèle Halimi ; Métallurgie ; intermittents sur le gril ; fafs à l’assaut des facs ; Framasoft ; Georges Ibrahim Abdallah ; Liban ; train maya ; contre le servage des saisonniers ; 1870, Bakounine à Lyon ; Alternative International Mouvement

suite

n°307 (juillet-aout 2020)

Dossier spécial de 8 pages : socialisation, autogestion de la santé et de l’industrie pharmaceutique. Révolte mondiale contre le racisme colonial ; le darwinisme social, une falsification ; des violences sexuelles au-delà du consentement ; mèmes masculinistes ; la quatrième vague féministe ; licenciements chez Renault ; caisses de grève RATP ; mauvaise passe pour Info’com-CGT ; exactions de l’extrême droite à Montpellier ; États, Gafam et BATX ; coronavirus en Amérique latine ; entretien avec l’écologiste Pierre Madelin ; Louise Michel, proto-anarcaféministe ?

suite

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut