Législatives

A bas l’Etat-Sarkozy !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Les résultats du premier tour des élections législatives viennent prolonger la victoire de Nicolas Sarkozy. L’Assemblée nationale à venir sera largement dominée par des parlementaires perroquets du Medef.

A la différence du scrutin présidentiel l’abstention atteint un haut niveau confirmant que la crise et le discrédit des institutions républicaines sont toujours une réalité. Ce scrutin démontre par ailleurs le caractère factice de la démocratie participative puisqu’en obtenant à peine 25% des voix des électeurs et électrices, la droite va obtenir autour de 80% des sièges à l’Assemblée nationale.

Comme pour l’élection présidentielle Alternative libertaire n’a donné aucune consigne de vote pour le premier tour des législatives et n’en donnera pas d’avantage pour le second.

Contre un gouvernement et un patronat de combat entendant revenir sur les acquis sociaux et renforcer l’arsenal répressif, ce ne sont pas de députés de « gauche » dont nous avons besoin. Ils ont assez prouvé leur inutilité pour combattre les projets de la droite ces cinq dernières années. Comme à l’occasion de la bataille victorieuse contre le CPE, c’est dans la rue, les entreprises et les quartiers que se jouera le véritable combat. La construction d’un front social des organisations syndicales et de lutte, ou se retrouveront celles et ceux qui veulent se battre, est une priorité pour submerger la vague bleue parlementaire par une vague de luttes sociales.

Face à une gauche institutionnelle en faillite et acquise à la gestion libérale, nous devons nous atteler à l’émergence d’un pole anticapitaliste pour incarner l’opposition authentique à l’État-Sarkozy et au patronat.

Alternative libertaire, le 12 juin 2006

 
☰ Accès rapide
Retour en haut