Webditos 2021

Autonomie : désolidariser les revenus du ménage pour le paiement de l’AAH !

Le 13 février 2020, l’Assemblée Nationale a adopté une proposition de loi (un texte soumis par des parlementaires et non par le gouvernement) qui désolidarise les revenus du conjoint-e, pacsé-e ou du concubin-e pour le paiement de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). Cette information, passée relativement inaperçue hors des milieux associatifs et militants du handicap qui exigent cette mesure depuis des années, est pourtant très importante. À l’heure actuelle, l’AAH, une allocation déjà difficile à obtenir en raison des nombreux justificatifs à apporter, est versée aux adultes en situation de handicap sous conditions de ressources [1] : une personne seule et sans enfants peut toucher au maximum 902,70 € par mois si ses revenus ne dépassent pas ce plafond. Si elle se met à toucher davantage, son allocation diminuera progressivement (avec un délai de 6 mois pour l’adaptation).

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut