Fondation de l’Union communiste libertaire

Version imprimable de cet article Version imprimable


Montréal, 23 novembre 2008 – Une nouvelle organisation révolutionnaire, l’Union communiste libertaire, a été fondée lors d’un congrès réunissant une cinquantaine de déléguéEs en fin de semaine dans Hochelaga Maisonneuve. La nouvelle organisation prendra la relève de l’Union régionale de la NEFAC au Québec.

Refondation

Le long processus de refondation de la Fédération des communistes libertaires du Nord-Est (NEFAC) au Québec, qui annonçait la volonté d’étendre l’anarchisme organisé à toutes les régions de la province, a permis de réunir pour la première fois sous la même bannière des libertaires provenant d’une demi-douzaine de villes de la province. Ainsi, la nouvelle organisation comptera des collectifs locaux dans les villes de Montréal, Québec et Sherbrooke mais également à Drummondville, Saint-Jérôme et à Saguenay ainsi que des liaisons dans quelques autres localités comme Trois-Rivières.

Les travaux du congrès ont surtout permis d’adopter une toute nouvelle constitution fixant le mode de fonctionnement unitaire de la nouvelle organisation (inspiré des acquis historiques du plateformisme), de faire une révision des buts et principes de la NEFAC en attendant l’adoption d’un manifeste communiste libertaire et de jeter les bases d’un plan d’action incluant une campagne sur la crise économique qui secoue actuellement le capitalisme.

Les congressistes ont reçu les salutations révolutionnaires de plusieurs organisations libertaires du monde entier, tels que : Worker’s Solidarity Alliance des Etats-Unis, Red Libertarias de Buenos Aires et la revue chilienne Ombre y Sociedad. L’Internationale des fédérations anarchistes, l’organisation française Alternative libertaire et Common Cause d’Ontario ont même jugé bon de déléguer des observateurs au congrès.

L’Union communiste libertaire est une organisation de militantEs provenant de divers mouvements de résistance, qui s’identifient à la tradition communiste dans l’anarchisme et ayant comme objectif commun une rupture révolutionnaire avec l’ordre établi. L’activité de l’UCL est organisée autour du développement théorique, de la diffusion des idées anarchiste et de l’intervention dans les luttes de notre classe, que ce soit de façon autonome ou par le biais d’une implication directe dans les mouvements sociaux.

Au plan théorique, L’Union communiste libertaire s’identifie aux principes communistes libertaires et s’appuie sur les bases théoriques de cette tradition particulière. Au plan tactique, L’UCL préconise l’implication dans les luttes sociales dans une perspective de radicalisation des mouvements sociaux et de construction de contre-pouvoir.

Union communiste libertaire, Montréal, le 23 novembre 2008

Montreal, November 23, 2008 - A new revolutionary organisation, the Union Communiste Libertaire (UCL), was founded during a congress attended by over 50 delegates in the neighborhood of Hochelaga-Maisonneuve. The new organisation will take over from the NEFAC Regional union in Quebec.

Reforming Process

The long reforming process of the North-Eastern Federation of Anarcho-Communists (NEFAC) in Quebec, which announced a will to spread organised anarchism in all of the province’s regions, united anarchists from a half-dozen cities around the province under one banner. The new organisation will be composed of local collectives in the cities of Montreal, Quebec and Sherbrooke as well as Drummondville, Saint-Jérôme and Saguenay, along with links in other communities such as Trois-Rivières.

Primarily, the congress has made possible the adoption of a completely new constitution defining the united function of the new organisation which is inspired by the historical teachings of platformism. As well, a revision of NEFAC’s aims and principles was made while the project of an anarcho-communist manifest is being developed. The congress also laid down the groundwork for an action plan that includes a campaign on the economic crisis which is currently unsettling capitalism.

The participants received revolutionary greetings from anarcho-communist organisations around the world, such as Worker’s Solidarity Alliance in the US, Red Libertarias in Buenos Aires and the Chilean magazine Ombre y Sociedad. The Internationale des fédérations anarchistes, the French Alternative libertaire and Common Cause in Ontario even decided to delegate members for observation.

The Union Communiste Libertaire is an organisation of militants with backgrounds in various resistance movements, who identify with the communist tradition within anarchism and who share a common goal of a revolutionary break with the established order. UCL’s activity is organised around theoretical development, the spreading of anarchist ideas and intervention within our class’ struggles, both autonomously and through direct involvement in social movements.

On a theoretical level, the Union Communiste Libertaire identifies with anarcho-communism principles and builds upon the theoretical foundations of that particular tradition. On a tactical level, the UCL advocates an involvement in social struggles geared towards the radicalization of these struggles and the construction of counter-powers.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut