Politique

La lepénisation accélérée du maire d’Orléans

Version imprimable de cet article Version imprimable


Alors que 3 élus FN ont fait leur entrée au conseil municipal, le maire (UMP), Serge Grouard, a annoncé la création d’une « délégation à la lutte contre l’immigration clandestine ». AL Orléans appelle à la résistance.

Dans son programme de campagne, le candidat Grouard annonçait la couleur en déclarant vouloir « poursuivre la lutte contre les mariages blancs et les fausses demandes de séjour ».

Une promesse électorale directement à l’attention de l’électorat du FN qui aura permis à Grouard, pour son troisième mandat, de passer dès le premier tour et de « limiter » le score du parti fasciste à « seulement » 10,31 % des suffrages exprimés : quel succès !

Comme Sarkozy avant-lui, comme Valls aujourd’hui, il ne fait en réalité que préparer le terrain au FN.

Avec cette honteuse « délégation à la lutte contre l’immigration clandestine », c’est le vocabulaire et la politique de l’extrême droite qui sont assumés comme lors de la création du ministère de l’identité nationale sous Sarkozy. Dans les faits, le maire d’Orléans annonce ouverte la chasse aux sans-papiers et incite à la délation.

Il participe activement de l’entreprise de division des exploité-e-s et des opprimé-e-s que mène tambour battant l’ensemble des gouvernements depuis trente ans. Grouard à Orléans, Valls à Matignon, sont les deux visages du racisme d’État.

Aux côtés des organisations du mouvement social, Alternative libertaire s’engage à combattre la politique anti-immigré-e-s de la mairie d’Orléans. Au-delà, pour lutter contre le racisme c’est l’égalité des droits qu’il faut faire avancer :
- Ni quotas, ni cas par cas, régularisation de tous les sans-papiers ;
- Droit de vote des étrangers à toutes les élections ;
- Liberté de circulation et d’installation.

C’est notamment pour défendre ces justes revendications, que nous serons dans la rue le samedi 12 avril à Paris pour la marche nationale contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses.

Alternative libertaire Orléans, le mardi 8 avril 2014


Alternative libertaire appelle au rassemblement unitaire (Collectif des sans-papiers, Abraisie ouverte...) contre la politique raciste du maire d’Orléans : jeudi 17 avril, 17h30, devant la mairie d’Orléans.


La lepénisation accélérée du maire d’Orléans
Communiqué de presse d’AL Orléans
 
☰ Accès rapide
Retour en haut