Liban/ Palestine : Non à l’agression coloniale !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Depuis plusieurs semaines l’Etat israélien s’est engagé dans des opérations militaires de grande ampleur dans la bande de Gaza et au Liban, en réponse à l’enlèvements de plusieurs soldats de l’armée israélienne et aux tirs de roquettes du Hezbollah. Victimes civiles palestiniennes et libanaises par centaines, destructions d’habitations et d’infrastructures vitales, arrestations massives de militant(e)s palestinien(ne)s, la volonté de l’Etat israélien est claire : il s’agit d’humilier toujours plus les populations des territoires palestiniens. Les puissances occidentales accordent quant à elle un soutien plus ou moins tacite aux opérations en cours appelant, « au mieux », Israël « à faire preuve de retenue ». L’Etat israélien a choisi l’épreuve de force en tentant de liquider les positions du Hezbollah au Liban et ouvre la voie à une guerre dévastatrice dans toute la région. Déjà, les secteurs les plus bellicistes de l’administration Bush réclament une pression accrue contre la Syrie et l’Iran, alors même que l’Irak devient le Viêt-Nam du XXIe siècle pour les forces d’occupation dominée par les Etats-Unis.

Alternative libertaire demande l’arrêt immédiat de toutes les opérations militaires israéliennes en Palestine et au Liban et de toute coopération militaire, en particulier française, avec l’Etat israélien.

Alternative libertaire réaffirme son soutien aux forces progressistes et laïques de la résistance palestinienne ainsi qu’aux anticolonialistes et aux réfractaires de l’armée israélienne.

En Palestine et au Liban, comme partout dans le monde, il n’y aura pas de paix sans justice. C’est pourquoi nous revendiquons :
- le retrait de l’armée israélienne de tous les territoires palestiniens occupés depuis 1967, des fermes de Chebaa au Liban et du plateau syrien du Golan ;
- le démantèlement de toutes les colonies et infrastructures coloniales en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ;
- l’application du droit au retour des réfugiés dans leurs foyers.

Pour une Palestine libre, laïque et démocratique

Alternative libertaire, le 17 juillet 2006

 
☰ Accès rapide
Retour en haut