Social

Rroms : Expulsion enrayée à Bobigny !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Grâce à la fermeté des familles et à l’action inlassable du comité de soutien des Rroms de Bobigny, les familles expulsées le 27 août ont pu réintégrer une partie de leur camp rue des Coquetiers mercredi soir. Les enfants peuvent recommencer à préparer leur rentrée à l’école.

Après un face à face de douze heures avec la gendarmerie bloquant la circulation au centre-ville, les familles ont réussi à franchir mardi soir le barrage de police qui leur refusait le passage. Les familles ont alors passé la nuit de mardi sous la halle de la mairie, abandonnées à leur sort par Mme Peyge (maire communiste) qui malgré ses déclarations condamnant l’expulsion s’est refusée à tout hébergement provisoire en renvoyant la balle dans le camp du préfet.

Mercredi en fin de journée la détermination des familles a fini par payer. Le préfet s’est vu contraint d’accepter que les familles, visées par aucune mesure d’expulsion, puissent réintégrer leurs habitations.

Reste évidement à obtenir de la mairie les mesures d’urgences pour améliorer le quotidien du bidonville (WC, Eau courante, poubelles en quantité suffisantes) dans l’attente de solutions pérennes pour tous. Ainsi que la restitution des quelques caravanes que la police avait laissé sortir du camp pour mieux les mettre en fourrière !

Alternative libertaire 93 Bobigny, jeudi 29 août 2013

 
☰ Accès rapide
Retour en haut