Communiqué UCL

Attention, le 19 Janvier, les réacs-zombies déferlent sur Paris

Version imprimable de cet article Version imprimable


Encore une manifestation des réactionnaires pour légitimer leur haines de celles et ceux qui ne correspondent pas à leur standard étriqué. L’UCL soutient les initiatives contre ce rassemblement et appel à la vigilance de toutes et tous.

Dimanche 19 janvier, la tristement célèbre « Manif pour tous » réitère son appel à manifester contre la prétendue disparition des repères familiaux. Même si les rangs de ce groupement de réactionnaires divers et variés ont largement maigri année après année, on peut quand même s’attendre à un attroupement conséquent.

Attirant toute la sphère de l’extrême-droite pour défendre leurs idéaux de famille rances, on peut craindre l’inévitable cortège des agressions haineuses de toutes sortes, qu’elles soient orales ou physiques. La journée de dimanche devra donc être placé sous le signe de la vigilance pour toutes et tous, et plus particulièrement pour ceux et celles qui osent afficher publiquement leurs différences, dans un espace public encore largement imprégné par l’homophobie, comme en témoigne les agressions régulières de personnes LGBTI simplement coupables de vouloir exister. Vigilance , mais aussi résistance, car circulent plusieurs appels à contre-rassemblement. L’UCL s’associe et appelle à participer aux initiatives qui sont organisées pour couvrir la voix des réactionnaires.

Derrière le ravalement de façade promu par des affiches aux couleurs criardes, la Manif pour tous ne trompe personne : c’est bien la France ultra conservatrice en guerre contre l’égalité des droits qui s’exprimera ce week-end. Une fois de plus, ils utiliseront la question de l’enfance pour camoufler leurs homophobie viscérale, quand bien même leurs slogans viennent stigmatiser tout ceux et celles dont la famille ne correspond pas à leur vision étriquée, tout ceux et celles qui subissent les violences physiques et sexuelles de la famille hétéro-patriarcale, violence sur lesquelles la Manif pour tous et consorts sont et resteront muet. Le choix des dates pour leurs manifestations, dont une des prochaine aura lieu le 8 mars, jour de la journée des droits des femmes, prouve si il est encore besoin, le mépr is avec lequel il considère réellement celles qui souffrent, encore plus aujourd’hui où le besoin d’agir contre les féminicides se fait entendre.

L’UCL ré-affirme sa solidarité avec les personnes LGBTIs en lutte pour leur émancipation et leur liberté partout dans le monde. Elle ré-affirme aussi sa conviction à lutter avec acharnement contre tout les réactionnaires et leurs alliés pour une société réellement libre et égale pour toutes et tous, débarrassée des discriminations et des violences envers les LGBTIs, les femmes et les enfants.

Union communiste libertaire, le 18 janvier 2020

 
☰ Accès rapide
Retour en haut