Communiqué de Droit au logement

Droit Au Logement Opposable, un an d’inapplication de la loi : l’Etat hors la loi et récidiviste !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Raffut des oubliés du DALO, le mercredi 2 Décembre 2009 à 12h30, Place des Invalides, angle rue St Dominique à Paris, sortie du métro Invalides

Paris le 30 novembre 2009

Depuis Janvier 2008, la Loi DALO est en application. Seul problème, l’État en région parisienne, et dans les autres grandes agglos ne reloge pas, ou si peu …

Ainsi à Paris, où 10 000 familles et ménages ont été reconnus prioritaires, seulement 800 familles ont été relogées, dont un tiers sont les familles de DAL qui ont campé plusieurs mois sur le trottoir de la rue de la banque, à Paris 2e. Comme quoi il ne suffit pas d’attendre le facteur tout les matins en se lamentant …

L’Etat bafoue la Loi qu’il doit appliquer. C’est indigne, alors que les expulsions sans relogement ont considérablement augmenté, et que les loyers, l’immobilier et le foncier ont flambé, que la crise du logement s’étend …

Le collectif organise le premier rassemblement des oubliés du DALO, et appel les associations, syndicats, citoyens et citoyennes à soutenir ceux qui ont le courage de sortir de l’anonymat pour prendre la parole et demander que leur droit soit respecté

l’Etat doit respecter la loi DALO !

- Relogement des prioritaires DALO

- Application de la Loi de réquisition : 130 000 logements sont vacants à Paris et 330 000 en Ile de France

- Réalisation massive de logements sociaux (on en construit que 12 000 en Ile de France, alors qu’il y a plus de 300 000 demandeurs HLM

- Location aidée dans le privé en attendant un HLM,

- Moratoire sur les expulsions, en attendant des relogements

- Respect des délais de procédure et des critères de priorité par les commissions DALO …

Contacts : 06 09 59 19 74 – 06 60 16 59 19

 
☰ Accès rapide
Retour en haut