Réseau SIL : Tournée sud-américaine en Europe

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le réseau Solidarité internationale libertaire (SIL) voulait profiter de la mobilisation contre le G8 à Évian pour faire venir en Europe les camarades sud-américains dont SIL soutient les projets.

Alternative libertaire, l’Organisation communiste libertaire, le réseau No Pasaran, l’Organisation socialiste libertaire (Suisse), la Confédération générale du travail (CGT espagnole) et Red libertaria Apoyo mutuo (RLAM, Espagne) ont invité des militant(e)s de la Fédération anarchiste uruguayenne (FAU), de la Fédération anarchiste Gaucha (FAG, Brésil) et de l’Organisation socialiste libertaire (OSL, Argentine).

La réalisation de cette tournée européenne a été compliquée par des problèmes de transports, de formalités administratives, d’indisponibilités de dernière minute. Nous avons malheureusement dû annuler toutes les premières dates prévues, à Toulouse, Marseille et Lyon. Mais nous ne regrettons pas d’avoir persisté. Dans un premier temps, Juan de la FAU et Cassius de la FAG ont pu animer des réunions publiques à Rennes, Angers, Nantes, Brest, le Havre et Paris. À chaque fois, les salles étaient combles, les gens se déplaçant pour les entendre exposer la situation en Amérique du Sud, et les luttes sociales et politiques dans lesquelles ces organisations sont investies.

Le 24 mai, une réunion internationale a permis des échanges entre militants français, espagnols, brésiliens, uruguayens, suédois, canadiens, mexicains… et de dresser des perspectives pour notre réseau qui continue à se développer. Tous les projets soutenus par le réseau SIL ont été concrétisés, à l’exception de l’imprimerie au Brésil. Il manque 4 000 dollars pour la finaliser, et nous allons nous employer dans les prochains mois à réaliser ce projet qui servira à toute l’Amérique du Sud, pas seulement aux camarades brésilien(ne)s.

Juan et Cassius sont ensuite allés en Suisse, où Veronica de l’OSL argentine les attendait pour des réunions publiques à Lausanne et à Genève. Nos trois camarades nous ont ensuite rejoints à Annemasse, au Village alternatif, anticapitaliste et antiguerre (VAAAG). Nous avons inauguré le chapiteau de la Convergence des luttes anti-autoritaires anticapitalistes contre le G8 (CLAAACG8) avec eux/elles : le chapiteau était trop petit pour accueillir toutes les personnes désireuses de les entendre ! Ce débat a été retransmis en direct sur Radio libertaire.

Après la mobilisation contre le G8, nos camarades sont parti(e)s en Espagne où la CGT et Red libertaria Apoyo mutuo ont organisé des réunions publiques à Barcelone, Valence, Séville, Burgos et Madrid. Là encore, le succès de ces réunions a prouvé l’intérêt des milieux militants pour les expériences en cours en Amérique du Sud.

Les rencontres directes entre militant(e)s sont particulièrement importantes pour renforcer le mouvement libertaire au plan international. Le succès de la tournée SIL prouve la nécessité de ces rencontres et de ces moments de dialogue et d’échange.

Commission internationale d’Alternative libertaire

 
☰ Accès rapide
Retour en haut