Sur les violences policières, le 6 mars au Puy-en-Velay

Version imprimable de cet article Version imprimable


Les violences policières ne sont pas un hasard, ni des exceptions ou des erreurs mais le produit d’un système. Appliquées comme laboratoire dans les quartiers populaires, après avoir été testées dans les colonies, elles sont le produit de politiques anti-sociales, d’un racisme d’Etat et utilisées comme un moyen de contrôle des populations ne correspondant pas aux normes du capitalisme.

La soirée se propose de montrer ce système de domination au service de la bourgeoisie et de l’Etat, en faisant un rappel sur l’histoire de la BAC, des polices d’exception et de l’idéologie qu’elles défendent. La soirée propose aussi un retour sur les luttes contre les crimes policiers et sur les moyens de se défendre.

Une garderie gratuite sera mise en place ainsi qu’une petite restauration à prix libre.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut