AL de janvier est en kiosque !

grand remplacement, migrations, frontières, Antipatriarcat, Droit à l’avortement, Ecologie, Energie éolienne, 32 heures, Tal, Michel Desmars, Politique, numérique, réseaux sociaux, Syndicalisme, Petite enfance, animation, amazon, kanaky, rojava, assurance chômage

Édito

Pleins feux

Antipatriarcat

Mini-dossier

Politique

Numérique

  • Réseaux sociaux : fausse neutralité, vraie désinformation

Syndicalisme

  • Petite enfance : remettons-en une couche pour nos revendications
  • Animation : enfin debout pour dire stop
  • Amazon : le « pic de fin d’année » au mépris de la santé

International

  • Kanaky : les colons veulent rester colons, quel scoop !
  • Communiqué international : vive la résistance des peuples du Rojava

Histoire

  • il y a 100 ans : la révolte du Rif secoue le joug colonial

Culture

Actualités de l’UCL

Europhiles, europhobes... Capitalistes

« Nous avons des désaccords politiques qui sont connus, mais nous avons la volonté de travailler ensemble pour l’Europe et d’être des partenaires loyaux. » C’est ainsi que le libéral Macron a qualifié sa relation avec le réactionnaire Orbán lors de sa visite au groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie) le 13 décembre.

 

Argumenter : contre le fantasme du grand remplacement

Après avoir gagné une place centrale au sein de l’extrême droite, le fantasme du « grand remplacement » infiltre une part de plus en plus large du paysage politique français. Pour démolir cette théorie, la vérité des chiffres est insuffisante. Il faut s’attaquer à sa racine idéologique : la division du monde en « races » incompatibles et rivales.

 

Migration : les frontière tuent, tuons les frontières

Les frontières n’arrêtent pas les pandémies, ni les guerres, ni les délocalisations, parce que les capitalistes les utilisent comme et quand bon leur semble. Seul le prolétariat en souffre.

 

Assurance chômage : protestation trop clairsemée pour nos droits

Samedi 4 décembre, la manifestation annuelle contre le chômage et la précarité a réuni environ 500 personnes sur un court trajet qui arrivait jusqu’au ministère du Travail. Si les organisations de chômeurs – CGT privé·es d’emploi, Apeis, AC ! et MNCP – étaient bien au rendez-vous, les confédérations syndicales et les partis politiques ont brillé par leur absence.

 

Droit à l’avortement : augmenter les délais et supprimer la clause de conscience spécifique

Si l’accès à l’avortement reste compliqué à cause des faibles moyens octroyés à la santé en général, à la santé des femmes en particulier et aux centres IVG plus spécifiquement, les conditions théoriques sont assez favorables en France. Il reste cependant au moins deux points à améliorer : le délai et la double clause de conscience

 

Feminist-washing : qu’il est bon d’être exploité·e par une femme

Une loi visant à «  accélérer l’égalité économique et professionnelle  » entre les femmes et les hommes a été adoptée par l’Assemblée nationale le 13 décembre dernier. Portée par la droite, elle risque bien de dissoudre le patriarcat  ! Elle propose en effet d’instaurer des quotas de femmes parmi les dirigeants des entreprises...

 

Manifs féministes : les gangs de fafs ne nous arrêterons pas

Alors que notre camp social organisait les 20, 25 et 27 novembre des manifestations contre les violences faites aux femmes, l’extrême droite s’unissait pour les attaquer, de la banderole raciste aux coups de ceintures, les nervis fascistes mettent en application leur idéologie.

 

Ecologie : floraison toxique sur le terreau écolo

Face au constat de porosité et d’affinité entre certains groupes militants écologistes et d’autres réactionnaires, notamment lors des manifestations anti-pass sanitaire de cet été, le Collectif Antifasciste d’Orléans a tenté d’analyser les liens entre écologie et extrême-droite.

 

Energie éolienne : ne pas se tromper de contestation

La gauche écologiste et libertaire soutient l’éolien, mais combat les mégaprojets capitalistes. L’extrême droite, elle, rejette l’éolien parce qu’elle promeut cette «  fierté nationale  » qu’est l’industrie nucléaire.

 

Aveyron : néoruraux et néoréacs

Ces dernières années, on assiste à des tentatives d’implantation de groupes d’extrême droite venus d’horizons différents dans plusieurs zones rurales (Lot, Aveyron, Pyrénées-Orientales, Haute-Savoie…). Si l’extrême droite électorale y est encore marginalement implantée, d’autres groupes plus radicaux réussissent notamment à nouer des alliances avec une mouvance issue d’une écologie profonde, essentialiste et aclassiste.

 

32 heures : porter une revendication minée

La réduction du temps de travail (RTT) est un des principaux thèmes de la lutte des classes. Mais elle doit être liée à des questions très concrètes qui tiennent aux conditions de vie et de travail des salarié·es. Quels peuvent être les enjeux et le potentiel libérateur de la RTT aujourd’hui  ?

 

1992-2021 : Tal, que ta mémoire soit source de révolution

Militante, penseur, écrivain, Tal Piterbraut-Merx (1992 - 2021) a illuminé les coeurs et les esprits de ses camarades, fournissant au mouvement social des réflexions novatrices sur la question des rappots adultes – enfants.

 

Réseaux sociaux : fausse neutralité, vraie désinformation

À l’approche de l’élection présidentielle, qui favorise des débats politiques au sein de la population, il faut rappeler que les réseaux sociaux ne sont pas plus neutres politiquement que les médias traditionnels. L’absence de rédacteur en chef ou de ligne éditoriale n’est qu’une façade  : des algorithmes dictent bel et bien quel type de contenu est favorisé.

 

Petite enfance : remettons-en une couche pour nos revendications

La petite enfance est un secteur professionnel à plus de 90 % féminin, à bas salaires, à conditions précaires, et l’actuelle réforme gouvernementale va aggraver la situation en abaissant les normes et les exigences, au bénéfice du secteur privé. La CGT a lancé une consultation pour faire émerger la parole et élaborer une campagne revendicative.

 

Animation : enfin debout pour dire stop

Le petit monde de l’animation sociale et du périscolaire a été secoué en novembre et décembre derniers, par trois journées de grève nationale fort prometteuses.

 

Amazon : le « pic de fin d’année » au mépris de la santé

Derrière les monstrueux profits d’Amazon, ce sont avant tout des centaines de milliers de salarié·es à l’œuvre. Contre cette exploitation méthodiquement pensée, qui va jusqu’à tuer, certain·es relèvent la tête en s’organisant syndicalement.

 

Kanaky : les colons veulent rester colons, quel scoop !

La victoire du Non à la souveraineté et l’indépendance lors du troisième et dernier référendum sur l’avenir de la Kanaky – Nouvelle-Calédonie a été marqué par l’appel à la non-participation du camp indépendantiste. Ce scrutin est totalement illégitime et trahit les accords signés par l’État français.

 

Communiqué international : vive la résistance des peuples du Rojava

Voici la déclaration commune de quatorze organisations communistes libertaires du monde entier, liées dans le réseau Anarkismo, et publiée le 6 décembre dernier pour réaffirmer son soutien à la révolution du Rojava.

 

1909-1927 : la révolte du Rif secoue le joug colonial

Entre 1909 et 1927, une guerre berbère a dissipé l’ego colonialiste et sa supériorité technologique. C’est le début de la fin pour le parti colonialiste. A partir de 1921, Muhend mmis n Ɛebdkrim, un berbère du Rif marocain, va mener une guérilla acharnée contre les occupants espagnols et français, qui inspirera autant le FLN algérien que le général Giap dans son encerclement de Dien Bien Phu.

 

Michel Desmars (1942-2021), militant de Mai

Michel Desmars est décédé le 21 décembre, à 79 ans. Figure rouge et noir du mois de mai 1968 à Tours, cheminot et syndicaliste révolutionnaire, internationaliste, il fut tout cela à la fois.

 

Exposition : this is London, this is our class

Le 6 novembre dernier, Monsieur Bonheur inaugurait son expo «  This is London  ». À Londres, il poursuit la recherche entamée en banlieue parisienne : montrer la vie des quartiers populaires au-delà du cliché journalistique d’une jeunesse perdue et violente.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut