Communiqué d’Alternative Libertaire Toulouse

Arrêté-e-s pour avoir chanté du Brassens

Version imprimable de cet article Version imprimable


En soutien à un rennais condamné à 200 euros d’amende et 40 heures de Travaux d’Intérêt Général pour outrage, pour avoir chanté « Hécatombe », une chanson de Georges Brassens, des toulousain-e-s de la Canaille du Midi se sont rassemblé-e-s hier devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse. Ils ont été embarqué-e-s et étaient convoqué-e-s ce matin au tribunal, également pour outrage.

Au-delà du ridicule évident de considérer comme outrage une chanson aussi populaire, on remarque l’utilisation du délit d’outrage. Celui-ci qualifie une attaque « adressée à une personne chargée d’une mission de service public et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie ». Il est de plus en plus utilisé pour criminaliser la contestation, faire du chiffre, ou tout simplement obtenir une compensation financière en profitant du poids de la parole d’un flic devant un tribunal.

Contre des lois au service des flics et des patrons, la solidarité collective doit jouer.

Police partout, justice nulle part !


Georges Brassens - Hécatombe par bisonravi1987

 
☰ Accès rapide
Retour en haut