Communiqué UCL

D’Afghanistan et d’ailleurs : solidarité avec toutes et tous les réfugié·es

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’écrasement des forces afghanes et la reprise de Kaboul par les Talibans, le 15 aout dernier se sont accompagnée d’images de massacre et d’actes de désespoir qui nous ont, à toutes et à tous, soulevé le cœur. Aux vidéos de personnes prêtes à mourir en tentant de fuir le pays, se sont ajoutées celle des tueries quand les habitantes et habitants entendaient résister. Mais face à ces visions dramatiques, Macron chasse à nouveau sur le terrain de l’extrême droite en s’exprimant uniquement sur les risques de « flux migratoires irréguliers ».

La position française est donc claire : il n’y aura pour les exilé-e-s qui parviendront à atteindre l’Europe que la politique de tri, de fichage, de suspicion et de maltraitance institutionnelle menée jusqu’à aujourd’hui. Cette politique engendre des campements de fortune, des brutalités policières, des traumatismes psychiques, et ajoute à la violence de la guerre et de l’exil celle de l’exclusion et du rejet.

Cette position est également insoutenable parce qu’elle revient à occulter la responsabilité directe des États-Unis, qui tente depuis vingt ans de contrôler l’Afghanistan, mais aussi de la France, l’union européenne et l’OTAN au Moyen-Orient depuis plusieurs décennies. C’est nier la détresse d’une population qui n’a pas connu la paix depuis un demi-siècle et a vu, au fil des conflits, grandir les monstres du totalitarisme intégriste.

Plus que jamais l’Union Communiste Libertaire appelle à ouvrir les frontières aux exilé-e-s afghan-e-s et à toutes les personnes qui fuient les guerres et les conséquences du capitalisme sous toutes leurs formes. Nous revendiquons l’arrêt de l’application du règlement Dublin, et une politique d’accueil et d’hospitalité réelle. Quant à nous, opposons au cynisme des gouvernements capitalistes et impérialistes notre solidarité, par tous les moyens en notre pouvoir : hébergement solidaire, aide juridique, mobilisations dans la rue, soutien à l’auto-organisation des exilé-e-s…

Union communiste libertaire, le 20 août 2021

 
☰ Accès rapide
Retour en haut