International

Solidarité avec le peuple colombien en lutte

Version imprimable de cet article Version imprimable


Déclaration internationaliste commune du réseau Anarkismo en solidarité avec le peuple colombien en lutte.

Aujourd’hui, le monde entier regarde la Colombie. Ses rues et ses routes sont le théâtre d’une rage populaire et d’un cri puissant que personne ne peut ignorer. Les protestations sociales qui se déroulent sans interruption depuis le 28 avril sont la réponse à l’exacerbation de la pauvreté et à la précarité de la vie, conséquences immédiates du néolibéralisme.

Dans la crise sanitaire, économique et sociale actuelle, cela se manifeste par un taux de chômage de 14,2%, par un taux de pauvreté record (près de la moitié de la population (42,2%)) et par la faim. En effet, plus d’un million sept cent mille familles colombiennes ne se nourrissent que de deux repas par jour, voire moins.

Des personnes de différentes régions du monde vivent actuellement des situations similaires. En Amérique latine, par exemple, à la fin de l’année dernière, le taux de pauvreté global était d’environ 33,75 %, le taux de chômage de 10,7 % et 78 millions de personnes vivaient dans l’extrême pauvreté (8 millions de plus qu’en 2020).

Les gouvernements en place ont répondu à cette crise sociale en mettant en œuvre des politiques d’austérité qui se sont traduites par l’augmentation et la multiplication des taxes et impôts qui pèsent sur les travailleuses et les travailleurs. En Colombie, le gouvernement d’extrême droite d’Iván Duque a tenté de faire voter une troisième réforme fiscale. Encore une fois, celles et ceux qui paient la crise ne sont pas ceux qui l’ont engendrée, mais les exploité-es et les appauvri-es.

Dans ce contexte, des milliers de personnes se sont mobilisé-e-s en Colombie, en particulier les jeunes issu-es des classe populaires. Dans les quartiers, dans les rues, sur les routes, les gens résistent et luttent, continuent de protester avec des concerts de casseroles, en construisant des barricades et s’organisant en assemblées.

Cette lutte pour la justice s’inscrit dans la vague de protestations et de révoltes qui ont eu lieu en Amérique latine depuis 2019, alimentant une dynamique de rupture avec l’ordre politique et économique capitaliste permettant de réactiver l’organisation populaire.

De son côté, l’État colombien a répondu, comme le font tous les États lorsque leurs intérêts sont menacés, par une violence et une répression brutales. Les chiffres sont effrayants et parlent d’eux-mêmes : au 8 mai, 47 personnes ont été assassinées (39 à la suite de violences policières), 451 ont été blessées (32 blessures aux yeux et par arme à feu), 12 personnes ont été victimes de violences sexistes et d’abus sexuels, 548 personnes ont disparu et 963 ont été placées en détention [1].

Face à la répression brutale perpétrée par le gouvernement dirigé par Iván Duque contre celles et ceux qui luttent et résistent en Colombie, nous appelons à la solidarité, à continuer à manifester sur tout le territoire et à dénoncer, par tous les moyens possibles, la répression que subit aujourd’hui le peuple colombien.

La solidarité internationaliste est indispensable pour défendre les luttes que nous construisons. C’est pour cela que nous soutenons les revendications du mouvement de grève générale en Colombie (Paro Nacional) : il faut que cesse la violence d’Etat, que la réforme de la santé soit retirée immédiatement, et qu’un revenu de base universel soit garanti !

Solidarité internationale avec les peuple en lutte !

Vive le Paro Nacional ! (Vive la grève générale !)

Face à la répression de l’Etat, autodéfense et unité de la classe ouvrière !



☆ Vía Libre organización libertaria (Colombia)
☆ Coordenação Anarquista Brasileira – CAB (Brazil)
☆ Federación Anarquista Uruguaya – FAU (Uruguay)
☆ Federación Anarquista de Rosario – FAR (Argentina)
☆ Organización Anarquista de Córdoba – OAC (Argentina)
☆ Organización Anarquista de Tucumán – OAT (Argentina)
☆ Federación Anarquista Santiago – FAS (Chile)
☆ Devrimci Anarşist Federasyon – DAF (Turquía)
☆ Melbourne Anarchist Communist Group - MACG (Australia)
☆ Aotearoa Workers Solidarity Movement - AWSM (Aotearoa / Nueva Zelanda)
☆ Zabalaza Anarchist Communist Front - ZACF (Sudáfrica)
☆ Αναρχική Ομοσπονδία - Anarchist Federation (Grecia)
☆ Workers Solidarity Movement - WSM (Irlanda)
☆ Roja y Negra - Organización Política Anarquista (Argentina)
☆ Embat - Organització Llibertària de Catalunya (Cataluña)
☆ Alternativa Libertaria – AL/fdca (Italia)
☆ Organisation Socialiste Libertaire – OSL (Suiza)
☆ Union Communiste Libertaire (Francia)

[1Ces données sont issues de la campagne Defender la Libertad : Asunto de todas, et des comptes des ONG Temblores et Defensoría del Pueblo Colombia.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut