Des sous, Des thunes, Des caillasses, Du flouze, Du blé, De l’oseille,De la maille, Des biffetons, Du gras !

Version imprimable de cet article Version imprimable


En Janvier 2009 un nouveau local associatif va voir le jour à Angers en Maine-et-Loire.

ce sera au 21 rue Maillé – la même rue que le local autogéré L’Etincelle – dans un quartier en pleine « restructuration » où beaucoup de bâtiment se sont déjà écroulés sous les coups de pelleteuses et ou bien d’autres attendent d’être remplacés par des immeubles sans vie. Ce local bien placé, à proximité du centre-ville, dans un quartier que nous voulons continuer à faire vivre et défendre était une vraie opportunité. Il est bien rare désormais de trouver un pas-de-porte à louer sans droit au bail et autres filtres à « pauvres ». A quelques-un-e-s nous nous lançons dans ce projet. Il y a longtemps qu’on en rêvait, et autant qu’on le cherche. Nous n’y croyions même plus à vrai dire...

Ce nouveau local d’une soixantaine de mètres-carrés sera composé de deux espaces principaux.

À l’entrée, une librairie, Les Nuits Bleues qui propose déjà en vente itinérante, par voie de tables de presse et une à deux fois par semaine à L’Etincelle des ouvrages – livres, BDs et DVDs qui analysent les travers de notre société, mais également des ouvrages plus théoriques et/ou pratiques. Une librairie associative qui tente de mettre en avant des idées qui sortent des sentiers battus. Dans le second espace, l’association La Tête dans le Guidon va proposer à ses adhérent-e-s la réparation de bicyclettes, le recyclage et la vente de vélos d’occasions, un petit centre des ressources – livres, films, cartes et parcours – des formations. Tout ce qui peut servir de prétexte à mettre en avant les avantages économiques, écologiques de la petite reine. Sans oublier le plaisir tout simple de pédaler.

Au milieu de ce joyeux bazar un petit comptoir proposera des thés, des cafés, des jus... Un endroit convivial qui nous permettra aussi, espérons-le, d’aider à joindre les deux bouts grâce à l’aridité de vos gosiers... Les discussions ne sont pas encore closes quant à son fonctionnement.

Évidemment ce local permettra l’organisation de débats, de vidéoprojections, de soirées ou après-midi jeux. Nous voulons un espace d’expression libre, un lieu ouvert sur la ville où on puisse entrevoir un autre futur et vivre un autre présent. Pensez à nous ! Faites un don, ce n’est même pas déductible des impôts ! On va être honnêtes. On a quelques mois de loyers d’avance, et normalement nous pourrons payer le loyer et les charges le reste du temps, en faisant les fonds de poches des membres des différentes associations. Mais, dans l’immédiat il nous faut faire d’importants travaux de rénovation et d’aménagement du local. Puis, viendront les frais de fonctionnement et d’entretien. C’est sûr que certain-e-s d’entre-nous sont au chômage et ont du temps, mais à part ça, nos ressources sont très limitées.

Alors, votre soutien nous est d’une grande utilité parce qu’il pourra nous aider à mettre rapidement en place ce projet sans totalement nous ruiner.

C’est aussi une manière de nous sentir épaulé-e-s dans notre vision des choses, de pouvoir nous projeter dans l’avenir du local. Bien sûr, nous prenons l’engagement de vous tenir au courant quant à l’usage de vos sous.

D’ores et déjà nous espérons vous voir rapidement franchir le seuil du 21, rue Maillé. C’est avec plaisir qu’on tatassera ensemble autour d’un café et qu’on en profitera pour refaire le monde.

Chèques à l’ordre de « Les nuits bleues » - 1 Boulevard Ayrault – 49100 Angers

A partir de janvier 2009, nous serons ouverts :

Les Nuits Bleues : les mardis, mercredis, vendredis de 11h à 19h – le jeudi de 11h à 20h et le samedi de 14h à 18h.

La Tête dans le Guidon : du mardi au samedi de 12h à 19h.

Appel à soutien
 
☰ Accès rapide
Retour en haut