Crime : L’homophobie tue.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le 16 janvier dernier, dans le Pas-de-Calais, Sébastien Nouchet a été grièvement brûlé, victime d’une agression homophobe. Cela faisait plusieurs années que lui et son compagnon étaient harcelés par plusieurs individus. Suite à cette agression ignoble, divers rassemblements ont été organisés à Lille, Paris, Lyon entre autres par des associations gaies et lesbiennes, revendiquant :

- l’inscription de la lutte contre toutes les discriminations et donc contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie dans la constitution ;
- la mise en place d’une politique efficace de prévention de l’homophobie et de la lesbophobie, ainsi que de la transphobie, notamment en milieu scolaire et dans les organismes accueillant du public ;
- la condamnation des discriminations liées à l’orientation sexuelle et/ou à l’identité de genre de la victime au même titre que le sont celles liées au racisme ou à l’antisémitisme ;
- la pénalisation de l’incitation à la haine homophobe, lesbophobe et transphobe, l’adoption des lois nécessaires à la reconnaissance du couple homosexuel au même titre que peut l’être le couple hétérosexuel ;
- l’accès à l’adoption et à la procréation médicalement assistée pour tous et toutes, quelles que soient l’orientation sexuelle et l’identité de genre du ou des demandeurs ;
- l’extension de l’ensemble des avantages sociaux et fiscaux dont bénéficient les couples hétérosexuels aux couples de même sexe ;
- la simplification de la procédure de changement d’état civil et l’accès à une prise en charge médicale choisie, rapide et efficace pour les transgenres.

Depuis, un collectif pour l’égalité des droits a été créé en vue de porter en permanence ces revendications et d’aboutir à des actes concrets, inscrits dans la loi, dans la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Par ailleurs SOS Homophobie organise un soutien financier pour Sébastien et son compagnon qui ont à faire face à des frais de santé et de justice.

Véronique

Pour plus d’informations :

- SOS homophobie c/o CGL, 3, rue Keller, 75524 Paris cedex 11 (www.sos-homophobie.org).
- Ligne d’écoute : 0-810-108-135

 
☰ Accès rapide
Retour en haut