AL d’avril est en ligne !

Dossier spécial sur l’invasion de l’Ukraine : contre la logique des « blocs » impérialistes, l’action des libertaires ukrainiens, les campistes les pieds dans le tapis ; syndicalisme (Renault, grèves de 24 heures...) ; Rencontres syndicalistes libertaires ; Orientation antifasciste de l’UCL ; Service national universel ; Nature et progrès ; cantines populaires ; interview avec Magali Della Studa ; retour sur le 8 mars ; histoire : les anarchistes chinois dans les années 1920.

Pleins feux

Antifascisme

  • Ukraine : Solidarité internazionale ?

Syndicalisme

Politique

  • Organisation communiste libertaire : quel antifascisme aujourd’hui ?
  • Service national universel : embrigadement, précarité : refusons-le !

Écologie

  • Entretien avec Sarah Cohen « socialiser l’alimentation pour rétablir l’égalité »
  • Nature et progrès : pionnière de l’agriculture biologique en France
  • Restauration collective : retrouver l’esprit des cantines populaires

Antipatriarcat

  • Entretien avec Magali Della Studa « une opposition commune aux politiques d’égalité de genre »
  • Ukraine : la guerre est irréconciliable avec les valeurs féministes
  • 8 mars : cinquante mille féministes en pleine semaine

Histoire

  • Il y a cent ans : les anarchistes chinois dans les années 1920

Culture

  • Littérature du réel : Changer : méthode
  • Paysage politique : les extrêmes droites en France
  • Syndicalisme : désobéissances ferroviaires
  • Vote : comment s’occuper un dimanche d’élection
  • Histoire : Rino Della Negra, footballeur et partisan

Actualité de l’UCL

Ukraine, fosse commune

Lors de la bataille de Stalingrad, toutes les sept secondes, les soviétiques envoyaient, sur les radios militaires allemandes, ce message : « Toutes les sept secondes meurt un soldat allemand. Stalingrad, fosse commune. »

 

Les campistes les pieds dans le tapis (de bombes)

L’agression impérialiste de Poutine sur l’Ukraine a semble-t-il dessillé les yeux de Mélenchon. Il était temps... Mais d’autres, à gauche, s’entêtent à prendre la défense du Kremlin, ce qui les conduit à renier leur engagement antiguerre traditionnel. Quelle est leur logique ?

 

Russie-Ukraine : la logique meurtrière des « blocs » impérialistes

Agresseur et envahisseur, il est crucial que l’impérialisme russe se casse les dents sur la résistance ukrainienne. Et puisse Poutine être victime de sa folie des grandeurs. Mais cela ne doit pas empêcher de rappeler qu’il y a une généalogie à cette guerre, et que la mécanique des rivalités interimpérialistes et de la concurrence capitaliste a largement contribué à l’engendrer.

 

Le mouvement libertaire d’Ukraine dans la tourmente

Un siècle après l’épopée makhnoviste, et malgré ses divisions depuis l’Euromaïdan de 2014, le mouvement anarchiste doit agir en contexte de guerre. Plusieurs groupes ont pris les armes contre l’envahisseur. D’autres ont préféré se concentrer sur ­l’entraide et la protection civile.

 

Contre la guerre : Irak 2003-Ukraine 2022 , d’une invasion à l’autre

Si, en Occident, le mouvement social a unanimement dénoncé l’invasion de l’Irak par les États-Unis il y a vingt ans, on l’a senti plus timoré quant à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les deux situations sont pourtant largement analogues.

 

Ukraine : Retrait immédiat des troupes d’occupation !

L’UCL affirme sa solidarité avec la résistance du peuple ukrainien et avec les pacifistes et révolutionnaires russes ; revendique l’accueil des réfugié·es sans discrimination ; souligne la nécessité d’un monde débarrassé des blocs impérialistes qui s’y affrontent.

 

Un ex-combattant volontaire au Rojava sous les verrous

Plusieurs comités viennent en aide à 7 militantes et militants, mis en examen sur un motif « antiterroriste ». Parce qu’il a combattu Daech en Syrie, un camarade, Libre Flot, est maintenu en détention !

 

« Au taf » les syndicalistes autogestionnaires et libertaires !

Impératif écologique, ubérisation, désindustrialisation, féminisation... Ces défis taraudent toutes et tous les révolutionnaires qui veulent œuvrer à l’organisation des travailleuses et des travailleurs. Ils seront au centre d’une initiative que l’UCL a voulue publique et ouverte.

 

Beaucoup de marcheuses, trop peu de grévistes

Cette année encore, plusieurs associations féministes (CNDF, CFCV, Planning familial...), syndicats (CGT, FSU, Solidaires) et organisations politiques (UCL, NPA, EELV, PCF, LFI...) appelaient à une grève féministe pour un ensemble de revendications concernant spécifiquement les travailleuses.

 

Ukraine : Solidarité internazionale ?

Pour justifier son invasion lancée le 24 février, Poutine a annoncé son intention de « dénazifier » l’Ukraine. Si l’assimilation de l’ensemble du pays à un régime fasciste est grotesque, une extrême droite d’inspiration néo-nazie est bien présente en Ukraine. Aujourd’hui, un nombre non négligeable de fascistes français montre l’envie de rejoindre leurs « amis ukrainiens ».

 

Renault : un « Pôle Nord » électrique pour geler nos droits ?

En vue du passage à l’automobile électrique, Renault fusionne ses trois sites du Nord, alors que les salarié·es sont ballotté·es entre incertitude sur leur avenir et problèmes de paie. Un premier bras de fer fructueux laisse espérer une reprise de la conflictualité.

 

Débat : grèves d’opinion ou grèves de confrontation ?

La grève interprofessionnelle du 17 mars s’annonçait comme un échec... et ce fut le cas ! De quoi faire réfléchir au bien-fondé de ce genre de grève « rituelle » de vingt-quatre heures.

 

Muséum d’histoire naturelle : seuls les dinosaures ne font pas grève

Quand les métiers ouvriers, intellectuels et techniques, habituellement séparés par la division du travail et sa hiérarchie, marchent main dans la main… ça donne une grève dynamique et un syndicat qui redevient un outil vivant et motivant.

 

Orientation communiste libertaire : quel antifascisme aujourd’hui ?

L’extrême droite, en France et dans le monde, gagne du terrain, entre dédiabolisation, surmédiatisation et complotisme. L’antifascisme est une composante intégrante des mouvements libertaires, un axe fondamental du combat prolétaire pour imposer la lutte des classes, la solidarité et le refus de toutes les dominations. Pour cela, il est nécessaire de s’organiser et de s’unir.

 

Service national universel : nous n’avons pas besoin de l’État pour nous engager !

Retour en douce du service militaire et du contrôle de la jeunesse, le Service national universel est le nouveau moyen d’embrigadement qu’à trouvé l’État. Entre fausses promesses et vrai gâchis, les jeunes n’ont pas besoin de cette mascarade pour s’engager dans la société.

 

Repérages : l’astroturfing

L’astroturfing est une technique de communication très employée tant par la droite et l’extrême droite que par les lobbys capitalistes depuis des années aux États-Unis, toujours à la pointe de la manipulation de l’opinion. Plus les réseaux sociaux se développent, plus cette technique est efficace.

 

Nature et Progrès : Pionnière de l’agriculture biologique en France

Après une longue période d’institutionnalisation et de perte de sens parfois de l’agriculture bio, l’association Nature et Progrès, pionnière dans le domaine en France connaît aujourd’hui un renouveau et une refonte de sa démocratie interne.

 

Restauration collective : retrouver l’esprit des cantines populaires

Alors que beaucoup de réflexions se penchent sur ce qu’il faut produire ou consommer pour une alimentation plus écologique, on oublie souvent de défendre la restauration collective.

 

Magali Della Sudda : « Une union des droites contre les politiques d’égalité de genre »

Autrice de Les Nouvelles femmes de droite, Magali Della Sudda, historienne et politiste, analyse pour Alternative Libertaire l’émergence, à partir de 2013, d’un renouveau du militantisme féminin réactionnaire et des bases de ce que l’on nomme aujourd’hui le fémonationalisme.

 

Ukraine : la guerre est irréconciliable avec les valeurs féministes

Aux premiers jours de la guerre, fin février, il y a eu de nombreuses manifestations partout en Russie. Les féministes russes et ukrainiennes n’ont pas été en reste, contre une guerre dont les femmes sont les premières victimes.

 

8 mars : cinquante mille féministes en pleine semaine

Plus de 50 000 personnes se sont mobilisées ce 8 mars en France. En mettant autant de gens dans la rue, le mouvement féministe dans son ensemble a de nouveau démontré sa capacité de mobilisation.

 

Les anarchistes chinois dans les années 1920 (2/2)

Ce second volet de l’histoire de l’anarchisme chinois reprend au moment où il se confronte au jeune parti communiste. Son futur premier secrétaire Chen Duxiu a sommé les premiers de rejoindre son parti naissant. Dictature du prolétariat, uniformisation des moyens de lutte, indentification Parti/révolution, il est évident que les anarchistes n’ont d’autre choix que de se séparer de cette plateforme ultra-autoritaire.

 

Lire : Edouard Louis, « Changer : méthode »

Le dernier roman d’Edouard Louis est un parfait exemple de l’émergence d’une littérature s’échappant un peu du cadre de la fiction pour y laisser s’incarner plus nettement auteurs ou autrices, comme pour investir le réel pour mieux le décrire dans toute sa brutalité.

 

Lire : Gautier, « Les extrêmes droites en France, de 1945 à nos jours »

Cet ouvrage, bien qu’ancien, est précieux : il nous narre l’histoire des extrêmes droites en France depuis la Libération jusqu’aux années 2008. Les extrêmes droites  : le pluriel signifie le projet premier de ce livre, qui vise à montrer que parler d’extrême droite au singulier est inexact, la réalité n’étant en rien unique et homogène. Une fois circonscrit le phénomène, l’auteur retrace les chemins de ces mouvements, leurs contradictions et déchirements internes.

 

Lire : Mahieux, « Désobéissances ferroviaires »

Dans un court texte non exhaustif, Christian Mahieux, syndicaliste CFDT puis Sud-Rail, ponctue le récit d’un siècle de luttes et combats par quelques illustrations, laissant largement la place aux premier·es impliqué·es dans ces actions, les cheminots et les cheminotes.

 

Lire : Bégaudeau, « Comment s’occuper un dimanche d’élection »

Dans ce court texte au croisement de la réflexion décontractée, de la balade nonchalante et de l’essai politique, publié par la jeune maison d’édition Divergences, François Bégaudeau s’amuse à jouer à l’« abstentionniste non prosélyte ».

 

Lire : Manessis et Vigreux, « Rino Della Negra footballeur et partisan »

Rino Della Negra ou comment un jeune adulte de vingt ans, espoir du football promis à un bel avenir sportif, contraint à la clandestinité par refus du Service du Travail obligatoire (STO), engagé dans l’action armée au sein des FTP-MOI, membre du groupe Manouchian, fusillé au Mont Valérien par les nazis, donnera son nom, resté gravé dans les mémoires, à une tribune du stade Bauer.

 

Le collectif Pour une Sécurité sociale de...

Le collectif Pour une Sécurité sociale de l’Alimentation (SSA) fait de plus en plus parler de lui. Il fédère actuellement 11 organisations et de nombreuses dynamiques locales autour d’un projet commun  : créer une cinquième branche de la sécurité sociale. Nous avons interrogé Sarah Cohen d’Ingénieurs Sans Frontières-AgriSTA, association membre du collectif, pour répondre à nos questions.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut