Lire : Jtxo Estebaranz, Guerre à l’Etat. Luttes autonomes et expériences alternatives au Pays basques (1982-1992)

Version imprimable de cet article Version imprimable


États oppresseurs : Des Basques en guerre

Au début des années 1980, l’État espagnol passe à la deuxième étape de sa «  transition démocratique  », la période où s’installent vraiment les nouvelles forces capitalistes, avec l’arrivée des socialistes au pouvoir. Mais c’est aussi la période où les bases des luttes et des activités politiques se mettent en place au Pays basque, en particulier en Hegoalde (Pays basque sud).

Mais ici, en parlant des différentes luttes et outils militants apparaissant à cette période et toujours présents actuellement, l’auteur va parler des luttes autonomes et libertaires, dans une région où la répression des États espagnol et français pour l’Iparralde (Pays basque nord), et où tout est encore a reconstruire politiquement après les années franquistes, ultra-nationalistes et ultra-conservatrices. La répression continue pour tout ce qui est régionaliste, en particulier au pays basque (surtout avec l’apparition des Groupes antiterroristes de libération).

Le livre fait un bon état des lieux des différents mouvements autonomes et libertaires de ces années-là, des différentes luttes menées. D’ailleurs, chaque chapitre parle d’un thème bien précis, de luttes ou d’outils militants variés (fanzines, processions athées, squats, antimilitarisme, etc.). Le tout finissant par des documents d’archive, de simples articles jusqu’aux bandes dessinées ou caricatures. Ce qui est aussi très intéressant à regarder, c’est comment l’auteur montre une confrontation, non seulement avec les États espagnol et français, mais aussi avec le Parti nationaliste basque (PNV), conservateur et contrôlant la police locale (Ertzainza), et une gauche abertzale qui veut être hégémonique sur les luttes progressistes. Pour finir, je dirais qu’il explique pas mal de spécificité des dynamiques politiques au Pays basque, par exemple sur les gaztetxes (foyers de jeunes autogérés), ou le mouvement de libération des prisonniers politiques basques

Otxoa (AL Montpellier)

Jtxo Estebaranz, Guerre à l’Etat. Luttes autonomes et expériences alternatives au Pays basques (1982-1992), éditions Libertalia, 2011, 13,20 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut