D’égal à égale à Angers 3e édition : C’est quoi ce travail ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


Pour la 3e année consécutive, Alternative Libertaire 49 est investie dans la construction des journées angevines « d’égal à égales », qui auront lieu cette année les 25 et 26 octobre 2013.

Des journées féministes, antisexistes, anti patriarcales et anti-homophobie sont organisées par un collectif de quinze organisations politiques, syndicales et associatives les 25 et 26 octobre à Angers.

Le féminisme, toujours actuel

Les débats autour du mariage pour toutes et tous ont fourni l’occasion aux franges les plus réactionnaires de la société, d’exprimer de façon décomplexée leur vision du monde. Cathos, fachos, avec le soutien de la droite traditionnelle, ont pu diffuser leur pensée homophobe mais aussi profondément patriarcale. Le développement du mouvement masculiniste (voir dossier dans AL de mai) rappelle l’urgence du combat antipatriarcal et féministe. Force est aussi de constater que la création du ministère des droits des femmes n’a rien changé aux inégalités femmes-hommes, comme on pouvait le prévoir. Nous avons décidé de nous centrer, pour cette troisième édition des journées d’égal à égales, sur le thème du travail. Les journées seront d’ailleurs intitulées : « (In)-égalités femmes/hommes : c’est quoi ce travail ?! »

En effet, l’égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du travail est loin d’être acquise. Elles sont plus nombreuses au chômage, à temps partiel, elles ont un salaire inférieur en moyenne et occupent les emplois les moins qualifiés, les plus précaires ; leurs progressions professionnelles sont souvent bloquées par le fameux « plafond de verre »… La société véhicule également de nombreux stéréotypes, qui déterminent l’orientation professionnelle : on ne fait pas les mêmes métiers selon son genre... Les femmes sont aussi davantage victimes des violences au travail. Morales, physiques ou sexuelles, elles reflètent l’infériorisation des femmes dans la société, encore plus pour certaines d’entre elles, comme les femmes immigrées ou lesbiennes qui subissent une double ou triple discrimination. Enfin une fois la journée de travail finie, commence souvent une deuxième journée pour les femmes, avec les tâches domestiques... Cela renvoie là encore à une répartition des rôles sociaux dans la société patriarcale.

Demandez le programme

Les journées conservent leur ossature habituelle sur un week-end mais s’enrichissent en amont et en aval. Elles débuteront le mercredi 16 octobre avec une projection-débat-exposition sur la double discrimination subie par les femmes immigrées, avec la projection du film D’égal à égales de Corinne Mélis et Christophe Cordier. Le vendredi 25 octobre, une grande soirée rencontre-débat devrait permettre d’aborder les questions politiques les plus générales sur l’origine des inégalités au travail et les luttes pour l’égalité. Le samedi 26 octobre auront lieu trois tables-rondes étalées sur toute la journée, sur les thèmes des violences sexistes et homophobes au travail, de la double journée, et de la sexualisation des métiers. Enfin viendra le moment pour des activités plus revendicatives et festives : rassemblement et animations en ville, spectacle antisexiste le soir. Parallèlement, se tiendront des expositions photos et des ateliers antisexistes pour enfants et ados, un bar, une restauration légère, une librairie associative et militante. Un week-end féministe, militant, qui s’annonce aussi riche que les années précédentes. Alors on vous attend nombreuses et nombreux !

Infos et programme plus détaillés sur : www.degalaegales.blogspot.com.

ATTENTION à noter également, pour novembre : grande première sur Angers, le 22 novembre 2013 aura lieu une marche de nuit non mixte contre les violences sexistes !

AL 49

Contacts : feminisme49@gmail.com & www.facebook.com/egal.a.egales

 
☰ Accès rapide
Retour en haut