Le Dico anti-patriarcal : Qu’est ce que la domination masculine ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


Chaque mois, un mot ou une expression passée au crible, par Christine.


La domination masculine est le système qui organise l’exploitation économique du travail domestique des femmes au profit des hommes : les femmes font presque tout le travail domestique et le travail professionnel est organisé pour qu’elles puissent continuer à l’assumer. Le sexisme est le système de justification idéologique de ce système : les femmes s’occupent naturellement mieux des enfants, sont trop pacifiques pour une vie professionnelle combative et autres billevesées...

La domination masculine est une façon plus « grand public » de dire les choses, elle regroupe les manifestations directement observables du sexisme et du patriarcat., c’est-à-dire toutes les inégalités, différences et discriminations qui se font en faveur des hommes et au détriment des femmes.

Quel que soit le domaine de la vie, on la rencontre : inégalité de répartition des tâches domestiques ; postes hiérarchiques occupés en très grande majorité par des hommes, que ce soit dans les entreprises, les institutions publiques, les associations, les organismes de toutes sortes ; publicité sexiste faisant des femmes soit des ménagères, soit des objets sexuels ; jouets qui enferment les enfants dans les rôles différents qu’ils sont censés remplir adultes ; acceptation sociale des violences sexuelles (le viol, c’est pas si grave et d’ailleurs elle l’a pas un peu cherché ? ; la prostitution, c’est inévitable et tant mieux si des femmes se sacrifient au bien-être des hommes) ; pression sociale, publicitaire et des médias pour femmes à soigner son apparence, de la minceur à la chirurgie en passant par les cosmétiques pour chaque centimètre carré du corps, des cheveux à la vulve ; sexisme des religions ; assignation des femmes à des métiers subalternes et mal payés ; assignation des filles aux formations qui y correspondent et aux filières les moins prestigieuses ; harcèlement de rue, harcèlement au boulot, sollicitation permanente ramenant les femmes à un état d’objet sexuel ; violences de couple ; anti-féminisme et masculinisme ; invisibilisation des femmes intellectuelles, chercheuses, scientifiques… ; négation du désir et du plaisir féminins… la liste est infinie.

La Domination masculine, c’est également le nom d’un film de Patric Jean sorti en novembre 2009 et qui en décrit quelques manifestations, en particulier les violences de couples et le masculinisme. Et avant cela le nom d’un livre de Pierre Bourdieu, publié en 1998, qui analyse les rapports sociaux de sexe et leur permanence à partir de la société kabyle.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut