Communiqué UCL

La victoire posthume de Trump

Trump l’avait promis, les juges de la Cour suprême des États-unis l’ont fait. Ce 24 juin, 6 juges sur 9 ont révoqué l’arrêt Roe vs Wade qui datait de 1973. Cet arrêt consacrait le droit à l’avortement pour les États-Uniennes. Avec cette abrogation, les juges renvoient aux États le choix de maintenir le droit à l’IVG ou pas.

Une bataille larvée vieille de 50 ans Cela fait 50 ans que les conservateurs et l’extrême droite états-unienne travaillent à leur agenda politique de la Moral Majority, 50 ans qu’ils luttent pour un durcissement patriarcal. Les anti-choix n’ont jamais accepté cet arrêt historique. Des manifestations, parfois violentes, devant les cliniques pratiquant l’avortement aux enchainements à l’intérieur des locaux, des menaces de morts aux assassinats de (...) Suite »

Webdito

Strasbourg : dix ans de veille internationaliste pour la cause kurde

A l’approche d’une date symbolique, l’UCL participe à l’action de protestation de la gauche kurde à proximité des institutions européennes.

Le 25 juin cela fera exactement dix ans que des militantes de la gauche kurde ont planté leurs tentes à proximité du Parlement européen, à Strasbourg, pour réclamer la libération d’Abdullah Öcalan et une solution politique à la question kurde. Ils et elles se relaient de semaine en semaine sous la pluie, le vent, la neige ou – comme à l’heure actuelle – sous un soleil de plomb. A l’approche de cet anniversaire, ils et elles reçoivent le renfort (...) Suite »

Communiqué

Pour une auto-défense sanitaire

Depuis fin 2019, la pandémie de Covid-19 a causé plus de 144000 morts en France et plus de 6,27 millions de morts dans le monde, des chiffres ne tiennent pas compte des morts « indirectes » causées par des reports de soins ou d’autres pathologies, ni ne mesurent les conséquences sur le long terme de l’épidémie (Covid longs, santé mentale, etc). Aujourd’hui, le virus tue encore 80 personnes par jour en France : ce n’est que depuis début mai que nous sommes passés sous la barre des 100 morts quotidiens.

Malgré ce bilan, le gouvernement continue de faire passer l’économie et l’agenda électoral avant toutes les autres considérations et adopte une politique qui sacrifie les millions de « personnes à risque » (âgées, immuno-déprimées, transplantées, malades du cancer…) parfois non-vaccinables, qui n’ont plus le choix qu’entre une mise en danger permanente et un isolement social insupportable. La suppression récente de l’obligation du port du masque dans les (...) Suite »

Communiqué UCL

91 élu·es d’extrême droite au Parlement, Macron complice

Le résultat des élections législatives est sans appel : le RN arrive en force, la NUPES et Macron échouent à la majorité absolue et l’abstention est record. Le plus choquant est évidemment le score du RN qui triple quasiment son meilleur résultat à l’époque de sa première entrée à l’Assemblée Nationale en 1986. Plus de 90 députés dont un certain nombre de fascistes font leur entrée au parlement avec l’aide de Macron. Cette présence massive et inédite depuis l’instauration de la Ve république est un signe de plus de l’avancée électorale de l’extrême droite, mais aussi de la fascisation rampante de l’État, au travers des tactiques cyniques d’un camp libéral prêt à ouvrir les digues pour se maintenir au pouvoir.

Un score tragiquement historique des racistes décomplexés Le RN devient le deuxième parti politique représenté à l’Assemblée Nationale, devant la France Insoumise. En 1986 et à cause de l’instauration d’une part de proportionnelle par Mitterrand aux législatives, le FN entrait à l’Assemblée Nationale avec 35 députés. Cette manœuvre du président socialiste pour éviter une cohabitation avec le RPR (aujourd’hui LR) est la même mise en œuvre 36 ans plus tard par (...) Suite »

Communiqué UCL

Gueule de bois pour LREM et défaite au goût de victoire pour le RN

C’est la douche froide pour le camp présidentiel. Si LREM et ses satellites ont réussi à éviter le scénario de cohabitation avec la NUPES qui les faisait tant cauchemarder, ils ont échoué à obtenir une majorité absolue avec leur coalition. Une première dans l’histoire de la Ve République depuis le passage au quinquennat et l’inversion du calendrier électoral en 2002 ! Bien qu’ils soit fragilisés par ce désaveu survenu si peu de temps après sa réélection, il est probable que le président Macron et son parti chercheront à concocter une tambouille avec la droite la plus traditionnelle voire l’extrême droite pour sauver leur quinquennat et barrer la route à la gauche sociale-démocrate. C’est donc reparti pour cinq ans de violences sociales et policières, de destructions écologiques, de mépris pour les revendications féministes et antiracistes. Et pour nous, cinq années de lutte où l’UCL sera présente et combative.

Pour LREM, ce n’est pas un échec mais ça n’a pas marché Ces mauvais résultats confirment que Macron ne dispose d’aucun soutien populaire, et qu’une partie de son électorat de 2017 s’en est détournée suite à ses politiques. Il va donc devoir redoubler d’effort pour draguer chez ses soutiens les plus racistes, et les plus réactionnaires, proches de la Manif pour Tous, au service des patrons et des actionnaires. Car si LREM a d’éventuelles difficultés à (...) Suite »

Culture

Lire : Roumier et Mahieux « Pouvoirs, politique, mouvements sociaux », Les Utopiques n°19, mars 2022

Rouvrir un débat séculaire n’est jamais chose facile. Les relations entre les organes de pouvoirs, le politique, les mouvements syndicaux et sociaux, sont complexes, et les interpénétrations multiples. Derrière ces questions se profile un enjeu essentiel : celui de l’autonomie du mouvement social, de la recherche d’un débouché politique aux luttes.

Indépendance, autonomie ou inféodation du mouvement syndical à des partis politiques  : ces problématiques traversent les mouvements sociaux et continuent de polariser les débats parmi celles et ceux qui veulent changer la société. Ce nouveau numéro de la revue Les Utopiques nous propose, comme à son habitude, des regards, des sensibilités, des expériences croisées et des réflexions plus portées sur le politique autour de la charte d’Amiens (qui, votée (...) Suite »

Antipatriarcat

États-Unis : une menace suprême court sur l’IVG

Depuis le début de l’année, 300 lois ont été votées aux États-Unis pour tenter de faire interdire l’IVG. Mais ce n’est pas le seul pays où ce droit est menacé  ! le droit à l’avortement, s’il peut sembler acquis pour certains et certaines, reste une lutte qu’il nous faudra continuer de mener partout dans le monde.

suite

Communiqué UCL

Face aux attaques contre le mouvement de libération du Kurdistan, toutes et tous dans la rue le 11 juin

Le 19 juillet 2022 marquera les 10 ans de la révolution du Rojava, permise par la vague de soulèvements populaires du printemps des peuples. Depuis, les révolutionnaires kurdes ont, au fil de leur lutte contre Daesh (2014-2019), autonomisé une large partie du territoire syrien…

suite

Pleins feux

Débat : Les libertaires face au néoréformisme

Le scrutin présidentiel d’avril 2022 a consacré l’émergence d’un pôle néoréformiste à vocation gouvernementale autour de la France insoumise. Pourquoi parler de « néoréformisme » ? Au-delà des promesses, que pourrait, concrètement, un tel gouvernement ? Qu’est-ce que ce phénomène nouveau change pour les luttes collectives ? Et comment doivent se positionner les révolutionnaires libertaires vis-à-vis de ce ­phénomène ?

suite

Édito : Attention, « espoir à gauche »

Aujourd’hui, parce que LFI a un programme néoréformiste et des chances d’accéder au pouvoir, on assiste au retour d’un phénomène disparu depuis près d’un quart de siècle : l’« espoir à gauche ».

suite

Antipatriarcat

Rapport du GIEC : La crise climatique creuse les inégalités de genre

Depuis une trentaine d’années les scientifiques analysent nos capacités d’adaptation à la crise climatique et à ses conséquences. Leur constat est clair : les catastrophes renforcent toutes les inégalités et en particulier les inégalités de genre. Justice sociale et justice climatique sont étroitement liées.

suite

Communiqué

Information publique sur plusieurs agressions contre des militant·es de la Jeune Garde et des militant·es du milieu antifasciste à Lyon

Des organisations du collectif unitaire lyonnais Fermons les locaux fascistes, auquel participe le groupe local de Lyon de l’UCL, ont rédigé un communiqué d’information publique que nous partageons ici.

suite

AL de juin est en kiosque !

Les libertaires face au néoréformisme ; Biélorussie, Ukraine, Russie ; Kurdistan d’Irak ; Rencontres nationales des syndicalistes libertaires et autogestionnaires ; Deliveroo ; Une rétrospective Macron I avant d’attaquer Macron II ; Zemmour lorgne le Sud ; grève pour le climat en Suisse ; contre l’expansion de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ; les « zapatatistes » de Pertuis laissent pas béton ; menace suprême sur l’IVG aux États-Unis ; ExisTransInter ; 1952, le congrès anarchiste de Bordeaux

suite

AL de mai est en kiosque !

Élysée : Macron II réitère ses objectifs de guerre ; sur le processus constituant au Chili ; Russie : une dissidence héroïque écrasée par la répression ; l’unification syndicale, pour quoi faire ? ; Rencontres sociales antifascistes ; Journées d’été rouge et noir ; musées ou parcs d’attractions ? ; jeunesse nationaliste en Corse ; la révolte écologiste, école de l’anticapitalisme ; GIEC et inégalités de genre ; 1972 : la grève du Joint français

suite

AL d’avril est en ligne !

Dossier spécial sur l’invasion de l’Ukraine : contre la logique des « blocs » impérialistes, l’action des libertaires ukrainiens, les campistes les pieds dans le tapis ; syndicalisme (Renault, grèves de 24 heures...) ; Rencontres syndicalistes libertaires ; Orientation antifasciste de l’UCL ; Service national universel ; Nature et progrès ; cantines populaires ; interview avec Magali Della Studa ; retour sur le 8 mars ; histoire : les anarchistes chinois dans les années 1920.

suite

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut