Procès contre les antifascistes nîmois : le MNR récidive.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Nous annoncions dans notre précédente édition la relaxe des trois antifascistes nîmois, dont un militant d’Alternative Libertaire, poursuivis par Elisabeth Pascal, conseillère régionale du Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret, qui les accusait de l’avoir agressée le 14 novembre 2000 à l’occasion d’un rassemblement antifasciste. Élisabeth Pascal et le MNR ont décidé de faire appel du verdict rendu le 11 décembre dernier. Nous espérons que leurs accusations fantaisistes seront de nouveau balayées par la justice.

Appel à soutien

Pour que la victoire soit totale nous appelons au soutien financier pour les antifascistes nîmois, ces années de procédure ont en effet coûté cher.

Envoyez vos chèques (à l’ordre de SIA) avec mention « soutien antifa » au dos à Alternative libertaire, BP 177, 75967 Paris cedex 20.

Que celles et ceux (organisations et individus) qui ont déjà donné en soient remercié(e)s.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut