Roman : N’entendez-vous pas partout l’écho de Francis Rissin ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


Depuis des années, on le dit, on l’entend partout, la France va mal. Mais soudain un nom surgit, annoncé par de mystérieuses affiches collées un peu partout : Francis Rissin.

Homme providentiel, le leader attendu depuis longtemps, la figure de l’homme fort qui a toujours fasciné les Français. Le pays a besoin de changement, la révolte gronde dans les campagnes, mais sommes-nous sûr·es que cette incarnation de tous espoirs nationaux ne soit pas une sorte de monstre de Frankenstein  ?

«  Les Français m’aimaient comme on aime une mère, mais ils me craignaient aussi comme on craint un tyran, et je crois que ça ressemblait assez aux conditions idéales pour conserver longtemps le pouvoir, si l’on en croit les vieux stratèges  ».

Martin Mongin nous propose un premier roman insaisissable, littéraire mais aussi profondément politique. Onze voix pour onze chapitres pour essayer de comprendre qui est Francis Rissin. Va-t-on vraiment le découvrir ? À chaque fois qu’on pense tenir le bon bout, des nouvelles informations, un nouveau récit nous déstabilise. Onze voix et également onze styles, onze genres littéraires qui vont du polar au rapport de police au journal intime...

Tusitala nous régale encore une fois avec un roman d’une rare force et originalité. Étrange et addictif, on le referme avec plus de questions que de réponses, mais n’est-ce pas justement le rôle de la (bonne) littérature ?

Tatiana (UCL Naoned)

  • Martin Mongin, François Rissin, éd. Tusitala, avril 2019, 616 pages, 22 euros
 
☰ Accès rapide
Retour en haut