Groupe de Travail Economie de l’UCL

Le faux dilemme du protectionnisme et du libre-échange

Le faux dilemme du « libre-échange » et du « protectionnisme ». L’absurdité de la mesure internationale du chômage illustrée par les derniers chiffres français. Le soutien de l’État au secteur touristique. Voilà le programme de la note n°7 du Groupe de Travail Économie de l’UCL !

La crise économique qui frappe le monde entier a ravivé les débats interminables entre partisans du protectionnisme (qu’il soit « intelligent », « solidaire », ou « européen ») et défenseurs du libre-échange. Que penser de ces débats ? La gauche « radicale », communiste ou social-démocrate se prononce volontiers en faveur d’une forme ou une autre de protectionnisme contre le mondialisme libéral. On serait donc tentés de penser que le protectionnisme est la solution (...) Suite »

À Bordeaux comme ailleurs, on a faim !

Regard croisé des actions de solidarité et de l’abandon des pouvoirs publics durant la période de confinement.

Dans les squats de Bordeaux, “les personnes vont mourir de faim, pas du Covid 19” titrait Le Monde du 2 avril 2020 pour montrer la situation catastrophique des populations les plus démunies sur la métropole bordelaise. Comme ailleurs, l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement n’ont pas du tout pris en compte le devenir des personnes vivant dans l’extrême pauvreté et subsistant de l’économie parallèle.

Selon les associations, on compte entre 2000 et 3000 personnes dans des squats ou dans des campements de fortune sur la métropole Bordelaise. Dans la première semaine du confinement, les associations humanitaires qui organisaient des distributions alimentaires se sont retrouvées à l’arrêt ou en situation très dégradée. Le manque de bénévoles et les permanents en arrêt de travail en furent la cause première. Pour répondre à cette situation, de nombreuses (...) Suite »

Syndicalisme

Métallurgie : Changeons d’air, socialisons Luxfer !

L’usine Luxfer de Gerzat (Puy-de-Dôme) était, jusqu’à sa fermeture en mai 2019, la seule dans l’Union européenne à produire des bouteilles d’oxygène médical. Malgré la crise sanitaire et le long combat des salariés contre la fermeture du site, l’État refuse toujours de nationaliser l’entreprise. Face aux appétits capitalistes et à l’incurie des pouvoirs publics, la socialisation de ­l’entreprise sous contrôle des travailleurs est une nécessité.

Malgré le refus gouvernemental de réquisitionner Luxfer, Axel Peronczyk, délégué CGT de l’usine, ne désarme pas : « Pour nous la lutte continue. Elle ne s’est jamais arrêtée depuis l’annonce de la fermeture de l’usine en novembre 2018. On ne lâchera pas l’affaire, on tient à cette usine et à un savoir-faire unique qui nous rendait fier. J’espère que ces refus seront les derniers. ». Réputées pour leur légèreté et leur résistance, on retrouve ces bouteilles (...) Suite »

Appel

Médicament : un bien commun

Des salarié·es de l’insdustrie pharmaceutique, professionnel·les de la santé, ancien·nes chercheurs et chercheuses, journalistes, syndicalistes et militant·es politiques publient un manifeste pour faire du médicament un bien commun. Nous relayons cet appel dans lequel l’Union communiste libertaire se retrouve.

« Nous affirmons : La santé est un droit universel […]. L’accès aux médicaments est un droit de la personne fondé sur le droit inaliénable aux soins. L’égalité d’accès aux médicaments est une condition indispensable à la jouissance du droit à la santé. […] La nécessité de supprimer la notion de propriété privée et de monopole des droits de propriété intellectuelle sur les médicaments attribués par les brevets d’invention. Vouloir rompre avec la logique de la (...) Suite »

Webdito UCL Toulouse et alentours

Âgé·es et dépendant·es : ne les laissons pas mourir aux mains des charognards capitalistes

Le fait que les personnes âgées soient plus susceptibles de contracter la maladie n’explique pas à lui seul le formidable taux de mortalité dans les EHPAD. La privatisation forcenée de l’État et les coupes budgétaires payées par les salarié·es et les résident·es sont également responsables de la dégradation de la qualité des soins et du manque de matériel et de personnels.

L’épidémie de Covid-19 qui frappe le monde touche particulièrement les plus ancien·nes. Si au début les chiffres annoncés par le gouvernement ne concernaient que les hôpitaux, de nombreuses voix se sont élevées pour que le décompte concerne également les maisons de retraites. À ce jour ce sont plus de 8300 personnes qui sont mortes dans les EHPAD soit près de 1,5% de la population de ces établissements. La situation est différente selon les maisons de (...) Suite »

Communiqué UCL

La loi « haine » renforcée et adoptée au nom de l’antiterrorisme

Le 13 mai 2020, l’Assemblée nationale a finalement adopté la loi Haine, aussi connue sous le nom de loi Avia, du nom de sa rapportrice, la députée LREM Laetitia Avia. Il est bien évident que cette loi rejoindra l’arsenal des lois antiterroristes qui tôt ou tard sont utilisées pour museler l’opposition politique et les mouvements sociaux.

Nous ne reviendrons pas sur les récentes révélations de Mediapart concernant les comportements précisément haineux de Laetitia Avia [17]. Nous ne reviendrons pas non plus sur comment, une fois de plus, la lutte contre le « terrorisme » sert de prétexte pour le recul sans fin de nos droits et de nos libertés. Il est bien évident que cette loi rejoindra l’arsenal des lois antiterroristes qui tôt ou tard sont utilisées pour museler l’opposition politique et (...) Suite »

Industrie

Industrie pharmaceutique : comment on peut la socialiser

C’est une filière indispensable pour produire, en grande quantité, des tests de dépistage et une molécule qui donnerait des résultats contre le virus. Elle l’est également, hors contexte d’épidémie, pour produire des vaccins et des médicaments contre les maladies chroniques par exemple. La laisser entre les mains d’intérêts privés, c’est aller vers de nouvelles catastrophes.

suite

Antipatriarcat

Le confinement se doit d’être aussi pensé pour les femmes

Au quotidien, nous, femmes, subissons des inégalités et des violences. Pour nombre d’entre nous, ce constat s’est fortement accentué avec le confinement.

suite

Communiqué UCL

Distribution des masques : à chacun·e selon ses besoins !

Décidément, le déconfinement sera tout autant inégalitaire que le confinement : le port du masque va être rendu obligatoire dans bien des cas, mais les masques, eux, ne seront pas gratuits. Ils vont même lourdement grever le budget des familles modestes. C’est encore la sacro-sainte loi du marché qui va prévaloir ! Pour l’UCL, cela démontre une fois de plus la nécessité d’une socialisation de la production du matériel médical et de prévention, et sa distribution gratuite et régulée, en fonction des besoins de chacune et de chacun.

suite

Édito : Pour notre santé, grève et droit de retrait

Dès le début de l’épidémie et du confinement, le droit de grève et le droit de retrait ont été grandement mobilisés pour faire cesser les activités non essentielles à des employeurs préoccupés avant tout par leurs profits, comme chez Amazon ou dans l’industrie automobile. De la même façon, dans la fonction publique territoriale, des préavis de grève ont obligé les autorités à faire respecter le droit à la santé.

suite

Les personnes trans, oubliées du confinement

Même si beaucoup d’associations LGBTI continuent à offrir une ligne d’écoute pour les personnes en détresse, les solidarités concrètes sont brisées pendant le confinement. Une fois encore, les personnes trans font partie des victimes de ces mesures étatiques. Non prises en compte dans les calculs du gouvernement, leurs éventuels besoins spécifiques sont silenciés, invisibles. Un tour d’horizon de la situation.

suite

Groupe de Travail Economie de l’UCL

Vers une crise majeure dans l’agriculture ?

Note de conjoncture n°5 (5 mai 2020) réalisée par le groupe de travail Économie de l’UCL.

suite

AL de mai est en kiosques !

Grève et droit de retrait ; Industrie pharmaceutique : comment la socialiser ; Crise économique : s’opposer aux licenciements et à la stratégie du choc ; fermez les C.R.A. ; Pour un moratoire sur les loyers impayés ; Des brigades militantes pour la solidarité ; socialisons Luxfer ; Applis, drônes : l’alibi sanitaire d’une surveillance ; le virus et la peste brune ; zones antillaises à défendre ; Masculinisme : quand les femmes « oppressent » les hommes ; mon corps, mon choix sauf en période de corona ? ; les travailleuses en première ligne ; Black Rose Anarchist Federation, ; Pendant la pandémie : construire le pouvoir populaire

suite

AL d’avril est gratuit en PDF

Dossier spécial Covid-19 : en luttant contre le virus, transformer la société ; la crise financière qui vient ; causes et conséquences écologiques de la pandémie ; droit de retrait chez Amazon ; contre le racisme anti-asiatique. Retour sur la grève dans les raffineries ; discriminations des femmes handicapées ; safe city et contrôle social ; résultats du RN aux municipales ; les communistes libertaires et l’autodétermination des peuples ; Gustav Landauer et la Révolution allemande ; le socialisme sauvage

suite

n°303 (mars 2020)

Retraites : la longue grève ; caisse de grève ; médico-social, la tête contre les murs ; lutte à Radio France ; smart city, big brother beat ; revenge porn ; Mila, extrême droite et pinkwashing ; Palestine et antisionisme ; antifascisme à Brest ; élections municipales et communistes libertaires ; capitalisme vert, nucléaire ; incendies australiens ; Rojava, espérer ou craindre ; la force des femmes.

suite

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut