Vie d’AL

Version imprimable de cet article Version imprimable


C’est passé

- Manifestation contre le chômage et la précarité, le 1er décembre À l’appel des organisations de chômeurs et précaires nationales (AC !, Apeis, MNCP et CGT-Chômeurs) et de nombreuses autres organisations, le 1er décembre a été une journée de manifestations pour l’arrêt immédiat des radiations-sanctions et un emploi stable pour toutes et tous, grâce à une répartition du temps de travail. Unissons-nous contre le Medef et les dirigeants politiques !

- Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 1er décembre : Des projections-débat ont notamment eu lieu à Marseille, avec les réalisateurs Chris Den Hond et Mireille Court. À Gaza, depuis plus de 5 ans, un million et demi de Palestiniens sont soumis à un blocus impitoyable et illégal. Il faut continuer de dire non à cette situation injuste et à ces violations des droits des Palestiniennes et Palestiniens.

C’est à venir

- AG contre l’implantation d’une usine de méthanisation dans le 93, le 4 décembre À l’appel de plusieurs associations, la mobilisation contre le projet d’usine de Romainville se poursuit. Venez pour éviter que la décision ne soit accaparée par les élus du syndical des déchets. Rendez-vous à la Bourse du travail départementale de Bobigny, 19h

- Copinage 16 décembre, Paris, Manifestation pour l’égalité, Les associations rassemblées au sein de l’Inter-LGBT organisent une action en faveur du droit au mariage le 16 décembre à Paris. Pour l’égalité maintenant, contre les discriminations tout le temps !

appel à solidarité

Journée internationale contre les répressions en russie

Le mouvement socialiste de Russie (RSD), Action autonome et le Front de Gauche adressent un appel à solidarité à leurs compagnons de lutte du monde entier. Ils et elles font face à une campagne de répression sans précédent dont l’objectif est de saper la gauche russe en tant que force organisée. Un mouvement de contestation de masse s’est lancé en décembre 2011 et Occupy s’est lancé à Moscou en mai dernier. Pour les autorités, le mouvement a dépassé les limites et le moment est venu de montrer les dents. La vague de répression ne cesse de s’étendre. L’organisation Front de Gauche est désormais soumise à une « vérification » qui risque de déboucher à une interdiction pour « extrémisme ». La pression sur les mouvements antifascistes augmente elle aussi. Cette répression prépare des mesures d’austérité, des reculs des droits des travailleurs et la réforme de la pension qui sera bientôt mise en oeuvre en Russie. Le gouvernement Poutine-Medvedev craint l’union du mouvement démocratique actuel avec les forces de la contestation sociale. Des journées unitaires d’action ont eu lieu entre le 29 novembre et le 2 décembre devant les ambassades de la fédération de Russie.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut