Les brèves de novembre 2009

Version imprimable de cet article Version imprimable


Coordination contre les licenciements : c’est poussif

Après la manifestation pour l’industrie du 22 octobre s’est tenue une réunion des boîtes en lutte contre les licenciements. Une cinquantaine de personnes y représentaient diverses entreprises (Freescale Toulouse, Philips Dreux...). D’autres étaient pressées de remonter dans le car (Ford Blanquefort par exemple), c’est dommage. Il faut se poser la question de ce qu’est ce collectif, son but, la volonté ou pas de travailler à terme à des initiatives de mobilisation. La réunion n’a pas permis d’avancer.

Plutonium caché : le réseau porte plainte

Suite à l’affaire des 39 kg de plutonium dissimulés illégalement à Cadarache (13), le réseau Sortir du nucléaire (dont AL est membre) demande la démission de l’administrateur du Commissariat à l’énergie atomique et porte plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. C’était « l’équivalent de six bombes atomiques qui était illégalement stocké à Cadarache », estime le réseau.

Bel avenir pour Frontex

Paris et Rome ont demandé, le 23 octobre, un renforcement des moyens de l’Agence pour la sécurité et la protection des frontières de l’Union européenne (Frontex), qui arraisonne les bateaux d’immigrés clandestins en Méditerranée, puis les parque dans des camps de rétention insalubres (lire AL du mois dernier). La militarisation des frontières maritimes de l’UE ne fait que commencer.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut