Culture

Chaine YouTube : Bolchegeek

Version imprimable de cet article Version imprimable


Les chaines YouTube sont devenues un format artistique à part entière, humoristique et ludique. C’est aussi un format exigeant scénario, jeu esthétique de samplage vidéo, etc. Certaines chaines s’articulent à ce qu’on appelle la culture geek, culture désormais populaire. Nombre de youtubeurs l’abordent tout en l’articulant à des sujets sociaux  : citons Les chroniques de Vesper, qui pose un regard féministe sur les sujet cinématographiques.

La chaîne de Bolchegeek se distingue depuis six ans  : Benjamin Patinaud, 33 ans, et sa compère «  la petite voix dans ma tête  » y décryptent la culture populaire et geek à travers des analyses socio-politiques abordables et distrayantes, et une grille de lecture marxiste. Pouvant aller de 10 à 40 minutes, ces vidéos extrêmement bien maitrisées ont par exemple évoqué pour le centenaire de la révolution russe, des propositions iconoclastes comme… collectiviser Hollywood  !

La pop-culture, parfois prise de haut à gauche, est réhabilitée chez Bolchegeek, entendu qu’elle nous construit, qu’on s’y approprie des références, tout en étant lucide quant à ses ambivalences idéologique et ses conditions de productions. Un magnifique décryptage des contradictions qui traversent la culture en général.

Collectiviser Hollywood

Citons quelques-unes de ces vidéos  : Le syndrome Magneto explique comment la figure du méchant est toujours celle du plus radical quand les gentils sont les modérés qui sauvent le statu quo, façon opposition Luther King-Malcolm X. En finir avec Noël nous plonge dans l’ambivalence de cet imaginaire  ; entre les valeurs solidaires proclamées par l’esprit de Noël et la réalité capitaliste de la fête.

L’industriel du divertissement,  cette espèce particulière du capitaliste à travers John Hammond (personnage de Jurassic Park), mais aussi Spielberg, Barnum ou encore Disney, est décryptée dans ses contradictions, où créations artistiques et intérêts industriels se mélangent et finissent par impacter le monde par son imaginaire. Durant le mouvement des retraites, Bolchegeek a fait partie du collectif Le Stream reconductible qui a récolté 130 000 euros pour la caisse de grève, en faisant de l’agit’pop sur les plateformes de jeux videos.

Nico Pasadena (UCL Montreuil)

  • Benjamin Patinaud, «  Bolcheek  », 48 vidéos disponibles sur YouTube.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut